Dell mise sur l'Open Source pour sa troisième plate-forme de cloud privé

En exploitant les ressources d'OpenStack, Dell propose une troisième plate-forme cloud privée reposant sur ses infrastructures et des briques Open Source.

Avec OpenStack Cloud Solution, Dell propose une plate-forme reposant sur OpenStack et sur ses solutions matérielles, logicielles et services que les entreprises peuvent utiliser pour déployer leurs propres IaaS (Infrastructure-as-a-Service). Il s'agit de la troisième proposition du texan après les services cloud reposants sur Joyent SmartDataCenter et Microsoft Windows Azure.

Principale différence, et non des moindres, Dell propose une plate-forme reposant sur des composants Open Source et apporte même un élément de plus baptisé Crowbar, qui devraient aider les entreprises à déployer leurs propres configurations OpenStack sur du matériel Dell. Le pack inclut la suite cloud complète avec les logiciels OpenStack, fonctionnant sur Linux Ubuntu 10.10, et installé sur les serveurs Dell PowerEdge C. Crowbar est également inclus dans le package. Dell et Rackspace, qui propose déjà Cloud Builders, assureront la partie services. Le Texan proposera une architecture de référence, ou un plan d'accompagnement pour aider les entreprises à concevoir leurs propres clouds. «Comme les [besoins des] clients évoluent, nous pourrons ajouter d'autres briques » a déclaré Joseph George, directeur du marketing cloud chez Dell.

Installer plus rapidement son cloud

Le logiciel Open Source Crowbar, que Dell a placé sous licence Apache 2.0, permet d'automatiser l'installation et la configuration d'OpenStack sur plusieurs noeuds, l'exécution de tâches telles que la configuration du Bios, les systèmes RAID, et la découverte du réseau. Crowbar permet également aux utilisateurs « de déployer très rapidement  un cloud OpenStack multi-noeud sur des serveurs équipés d'hyperviseurs de type 1 », poursuit Joseph George. L'utilisation de ce logiciel peut réduire les temps de déploiement OpenStack d'un jour ou deux à  quelques heures, précise le responsable marketing.

Les administrateurs peuvent également utiliser Crowbar comme un outil de gestion OpenStack, pour exécuter des tâches telles que la surveillance d'état, les performances de collecte de données, et remonter des alertes. Crowbar emprunte certaines de ses lignes de code à deux autres programmes Open Source de supervision de réseau, Naglios et Ganglia.

Pour les serveurs Dell uniquement

« Crowbar est suffisamment intelligent pour voir si quelque chose a changé, et il s'adaptera à cet environnement », a déclaré George. Si un nouveau serveur apparaît sur le réseau, par exemple, Crowbar peut automatiquement le prendre en charge dans OpenStack et l'intégrer au cloud.

Bien que le logiciel ait été conçu principalement pour travailler avec les serveurs Dell, Crowbar a été conçu comme un programme modulaire. Des parties tierces peuvent construire leurs propres modules pour étendre les fonctionnalités du programme ou ajouter le support de serveurs non-Dell.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité