En France, Google progresse encore au détriment de ses concurrents

L'éditeur reste largement l'acteur numéro 1 de la Toile française, selon le premier baromètre sur les tendances et usages du web en France réalisé par Les Echos et AT Internet, société spécialisée dans la mesure d'audience en ligne.

Selon ce baromètre, réalisé sur un périmètre de 20 736 sites web audités en 2010, Google s'est octroyé 90,8% des requêtes effectuées en ligne l'an dernier. Le premier moteur de recherche au monde est même parvenu à capter des parts au détriment de ses concurrents (il comptait 89,9% de parts en 2009), notamment Bing, le moteur de Microsoft.

Google a également profité de l'ouverture de la concurrence sur le marché des navigateurs web. Son logiciel Chrome est passé de 2,1% d'utilisateurs en 2009 à 7,8% en 2010. Dans le même temps, Internet Explorer a dégringolé. Principale victime de la politique d'ouverture imposée par la Commission européenne à Microsoft, « IE » a perdu 10 points de marché en France en 2010.

Avec 52,8% de parts de visites web, Internet Explorer reste cependant le navigateur le plus utilisé par les internautes français, devant Firefox de Mozilla (30,9%, contre 29,4% en 2009), Google Chrome, et Safari. Le navigateur d'Apple a tiré profit du succès de l'iPhone et des Mac pour s'établir à 8,3% de parts de visites. La firme de Redmond reste encore largement dominant dans le classement des systèmes d'exploitation, avec près de 90% de parts de marché

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité