FFTH : Neuf Cegetel acquiert Mediafibre

Neuf Cegetel acquiert Mediafibre « pour un montant non significatif »... Aussi peu significatif que le nombre d'abonnés de l'opérateur Palois (2 800) ! Pur produit de Pau Broadband Country Mediafibre est un fournisseur de services triple play (téléphonie, télévision et Internet à 100 Mbps) qui s'appuie sur le réseau fibre optique construit par la communauté d'agglomération de Pau (dans le cadre du projet Pau Broadband Country). Bien que disposant d'un potentiel de 38 000 foyers, Médiafibre est encore loin d'avoir atteint son objectifs de 4 000 client raccordés. En 2005, il a réalisé un chiffre d'affaires de 121 000 euros et vise le million en 2006 (Source Les Echos). Neuf Cegetel met donc la main sur un acteur emblématique (Pau fut un précurseur hautement médiatique sur la fibre optique) mais vraiment peu éclatant. Mediafibre est tout de même un laboratoire intéressant. La course à la fibre Ce rachat n'est que la conséquence logique d'une course poursuite entamée par Free sur le FTTH (Fiber To The Home). Le FAI a pris tous ses concurrents de vitesse en annonçant vouloir investir 1 milliards d'euros sur 6 ans dans la fibre. Il a ainsi poussé France Télécom, mollement impliqué sur le FFTH, à réagir . Neuf Cegetel entre donc à son tour dans la partie. Et ce n'est qu'un début dans la course au débit. Cette euphorie sur la fibre est tout de même étonnante. La pensée unique écarte toute autre alternative (comme le FFTC par exemple). Rappelons tout de même, qu'à part quelques expérimentations ou initiatives des collectivités locales, le coeur de cible des opérateurs FFTH reste les grandes agglomérations (notamment dotées d'égouts visitables). Ensuite, il faudra creuser, ou faire du micro-génie civil, et ce n'est plus du tout le même coût. Une France aux multiples vitesses Nous connaissions la France à deux vitesses, entre RTC et adsl. Nous allons passer aux multiples vitesses : les oubliés en RTC, les mal lotis en adsl dégradé, les partageurs en Wimax à 10Mbps partagé, les heureux en full adsl à 28 Mbps et les nantis en fibre à 50Mbps ou 100 Mbps. La Fracture numérique n'a pas fini de se creuser...

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité