France Télécom réagit face à Free

Entrainé par Free dans la course effrénée au très haut débit, France Télécom réagit et annonce la phase II de son plan FTTH (Fiber To The Home). « Après une première phase pilote en 2006, le groupe passe à la vitesse supérieure en élargissant la gamme très haut débit Orange ainsi que la couverture géographique de son réseau du futur. Cette nouvelle étape prépare un déploiement de masse que nous continuons de prévoir pour 2009 et au delà, lorsque l'ensemble des contenus et des services justifieront de telles capacités pour le plus grand nombre », déclare Didier Lombard, PDG du groupe. 2006, phase pilote Après avoir déployé en 2006 plus 100 000 km de fibres en GPON (Gigabit Passive Optical Network), obtenu 650 accords de syndics d'immeubles, conquis 500 clients, l'opérateur vise dorénavant 200 000 clients pour la fin 2008. Il estime son potentiel cible à 1 million de clients. 2007, début de l'offre commerciale Dès mars 2007, les utilisateurs disposeront d'un débit de 100 Mbps symétrique (Free a annoncé du 50 Mbps), d'une offre de TVHD et de téléphonie illimitée. Il faudra toutefois que l'opérateur baisse ses tarifs (70 euros/mois) afin de concurrencer de manière un peu plus sérieuse Free (29,90 euros/mois). Au début disponible en région parisienne, l'offre s'étendra progressivement à d'autres agglomérations dont Lille, Lyon, Marseille, Poitiers et Toulouse. 270 millions contre 1 milliard L'opérateur compte investir 270 millions d'euros d'ici la fin 2008 (Free a déclaré vouloir investir 1 milliard d'euros sur 6 ans). Il faudra attendre 2009 pour voir se répandre progressivement le FTTH sur tout le territoire. Certains points réglementaires restent encore cependant à clarifier.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité