le consultant en informatique vaut 44 340 euros

Filiale de Vedior France, Expectra a réalisé plusieurs études qui convergent vers une même idée : actuellement, l'informatique se porte très bien. Tous domaines d'activités confondus, il prend même la pôle position sur le salaire des cadres à l'embauche.

Expectra (réseau de recrutement en hautes compétences par des contrats en intérim et CDI) vient d'annoncer les résultats d'une étude faite pour L'Entreprise, sur un panel d'informaticiens situés pour moitié en Ile-de-France et pour moitié en région. Premier constat : toutes catégories de cadres confondues (à partir de l'analyse de 120 000 fiches de paie couvrant plus de 6 000 entreprises PME- PMI sur l'ensemble du territoire national et plus de 500 secteurs d'activité), en 2006, les plus fortes progressions de salaires à l'embauche concernent les informaticiens. L'administrateur rafle tous les succès avec + 17,1%, suivi par le chef de projet (+ 15,3%), le responsable informatique (+ 7,8%) et enfin le consultant (+ 4,3%). En 2005, la même étude indiquait que les deux premières fonctions qui avaient le plus progressé en termes de salaires à l'embauche étaient responsable administratif (+ 16,5%) et coordinateur de travaux BTP (+ 13,9%). Consultant en informatique : dans une fourchette de 30 400 € à 83 200 € Deuxième révélation d'Expectra : en tête du top 5 des profils les plus recherchés dans les fonctions de l'informatique et des télécommunications, vient le consultant en informatique, avec un salaire médian national de 44 340 € hors part variable (pour rappel, le salaire médian sépare la population en deux groupes de nombre égal). Selon Emmanuel Chauvin, responsable études et enquêtes des salaires chez Expectra, « c'est dans ce secteur que la plus incroyable amplitude de salaire existe : elle va de 30 400 € à 83 200 € ! D'une manière évidente, ce sont les compétences qui ont un impact décisif sur la rémunération. » Egalement présents dans ce classement, les métiers de chef de projet informatique (41 900 €), ingénieur système (40 880 €), ingénieur réseau (37 270 €) et administrateur Lotus, Unix (36 270 €). Que dire aux informaticiens qui se situeraient loin de ces chiffres ? « On constate de véritables disparités entre régions : par exemple, le salaire médian en province d'un chef de projet est de 39 000 €. En revanche, il se situe à 47 600 € en Ile-de-France, dans une fourchette comprise entre 31 900 € et 51 700 € », répond Emmanuel Chauvin. L'ingénieur process touche 4 000 € de plus que l'ingénieur en électronique Dernier top 5 d'Expectra : celui des profils les plus recherchés dans les métiers de l'ingénierie et des technologies industrielles. Un peu devant les autres, l'ingénieur process, avec un salaire annuel médian national de 37 960 € (hors part variable). Puis viennent les ingénieur méthodes (36 780 €), ingénieur d'affaires (34 930 €), ingénieur R&D (33 220 €) et ingénieur en électronique (33 220 €). Enfin, l'étude conclut que les profils les plus attractifs sont ceux à hautes compétences dans les domaines de l'informatique et des télécommunications, de l'ingénierie et des technologies industrielles, et dans les métiers de la gestion et du management. Selon Expectra, ils resteront parmi les plus recherchés en 2007.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité