Les Google Apps gratuites pour TPE : c'est fini

Google a arrêté de proposer la version gratuite de Google Apps, sa suite d'applications en ligne, aux petites entreprises. La firme de Mountain View a déclaré qu'elle souhaitait offrir aux utilisateurs une expérience plus forte et plus uniforme. Dans un billet de blog, le géant du Net a précisé que désormais, les entreprises de 10 utilisateurs ou moins, devront payer pour utiliser sa plate-forme, qui jusqu'à présent était gratuite. Toutes les entreprises devront s'acquitter de 50 dollars par utilisateur et par an, pour le service. Toutefois, les Google Apps resteront gratuites pour les utilisateurs privés, ainsi que pour les professionnels qui utilisent actuellement la version gratuite.

«Google Apps for Business», l'offre payante de l'éditeur, propose un service de messagerie, un agenda et une suite bureautique en ligne comme un package tout-en-un, ce qui permet une utilisation sur des noms de domaine privés, et l'ajout de fonctionnalités telles qu'une  assistance téléphonique de 24 heures. Des applications comme un service d'archivage et de stockage sont disponibles en ajoutant des frais supplémentaires.

Plus de 40 millions d'utilisateurs

Si l'entreprise n'a pas révélé le nombre d'utilisateurs de ce service en mode SaaS, elle a indiqué l'an dernier que le service comptait plus de 40 millions d'utilisateurs, bien que l'on soupçonne la majorité  de ne pas payer.  Ses Apps sont en concurrence avec la suite Office 365 de Microsoft, qui réunit un service de messagerie électronique et les versions en ligne de Word, PowerPoint et Excel à partir de 6 € par utilisateur et par mois.

Dans un billet de blog publié hier, Clay Bavor, directeur du management des produits pour Google Apps, a déclaré que la suite était utilisée par « des millions d'entreprises. » Il a ajouté que la suppression de la version gratuite permettrait d'éliminer la confusion à propos de différentes offres de Google et offrirait une meilleure expérience à ses clients professionnels « qui dépassent rapidement la version de base ».

La firme  a également travaillé à ajouter d'autres fonctionnalité pour courtiser ses clients en entreprise. Cela comprend une privatisation de Google Play, pour disposer d'un catalogue d'applications entreprise sous Android, ainsi qu'un espace de stockage en ligne dont la capacité peut atteindre des milliers de téraoctets.

Depuis le lancement de la version payante de son produit en ligne en 2007, Google a graduellement réduit la taille des entreprises qui peuvent l'utiliser gratuitement. En 2009, la limite a été fixée à 50 utilisateurs, et en 2011, elle a été abaissée à 10 utilisateurs.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité