Les pirates plus sévèrement réprimés

Avec 45% de copies illégales, la France enregistre un taux de piratage de logiciels parmi les plus élevés du monde. Le manque à gagner atteint les 2,676 milliards de dollars, nous plaçant 3ème derrière les USA et la Chine (IDC 2006). Cependant, l'organisation BSA (Business Software Alliance) note un sérieux renforcement des sanctions vis à vis des entreprises contrevenantes. En 2006, le montant des sommes versées aux éditeurs au titre du préjudice matériel et du préjudice d'image est en hausse de 63% par rapport à 2005. Les sociétés contrôlées suite aux actions de BSA ont du payer en moyenne 71 000 euros. BSA relève d'autre part que dans 3 affaires sur 4, les entreprises se voient contraintes de payer en plus des dommages et intérêts pour préjudice d'image, bien souvent équivalents au sommes versées pour préjudice matériel. L'organisation rappelle que l'amende peut, selon la loi, atteindre 1,5 million d'euros. Voir arriver un huissier et un expert informatique dans vos locaux n'est pas chose exceptionnelle.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité