Michel Rocard, Monsieur IT de Ségolène Royal

Michel Rocard vient de se voir confier, par Ségolène Royal, une mission sur « les enjeux du numérique ». L'ancien Premier ministre aura en charge la rédaction d'un rapport dans lequel il devra fournir une série de propositions à la candidate sur les thèmes du numérique et d'Internet, des sujets pour l'heure peu évoqués dans la campagne. Entouré de neuf personnalités, dont Vincent Feltesse, le monsieur IT du PS, Aziz Ridouan, président des audionautes, François Pellegrini, fondateur les Rencontres mondiales du logiciel Libre, ou du journaliste et écrivain Frédéric Martel, Michel Rocard s'interrogera notamment sur les moyens nécessaires pour « relancer l'innovation dans le numérique et le logiciel en France et en Europe ». L'ancien maire de Conflans-Sainte-Honorine planchera également sur l'informatique comme levier de la réforme de l'Etat, une réflexion qui devrait toucher aux logiciels Libres. Rappelons que Ségolène Royal avait rencontré Richard Stallman, le président de la Free Software Foundation, en juin 2006. Une rencontre au cours de laquelle la future candidate avait rappelé son opposition à la loi Dadvsi et partagé, avec le dogmatique Stallman, son attachement aux principes du Libre. Michel Rocard, qui s'était vigoureusement opposé aux brevets logiciels lors des discussions au Parlement européen, ne disposera que de quelques jours pour rendre son devoir : Ségolène Royal ramassera les copies début avril.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité