18% des entreprises équipées de Pabx hybrides n'utilisent pas les services de ToIP !

Chaque semestre, l'Observatoire de la ToIP élaboré par le cabinet Scholé Marketing quantifie l'équipement en ToIP / VoIP des  entreprises françaises (*). La dernière édition est spectaculaire : poussée du centrex et des Box Pro, difficulté des installateurs et surtout mauvaise utilisation des Pbx hybrides.

Première surprise de l'étude, le Centrex refait parler de lui. Célébré au début des années 2000, il semblait être atteint d'anémie. 2010 a marqué un réveil, aujourd'hui  7% des entreprises (en moyenne) en sont équipés : 14% dans les grands comptes, 11% dans les PME (50 à 499 salariés), 6% en dessous. Par secteur, les services, le commerce, les entreprises multisites semblent les plus favorables au centrex. « De nouvelles offres opérateurs ont réveillé le marché » commente Xavier Lemuet qui  a piloté l'étude.

Autre poussée, mais là c'est une confirmation, celle des box adsl. Elles poursuivent leur progression jusqu'à atteindre 55% du marché (de la TPE au grand compte). C'est 16% de plus qu'en 2010. La box est le deuxième type d'équipement en France, derrière le Pbx qui atteint 70%. Loin derrière : les logiciels de téléphonie (7%) et le Centrex (7%). Par rapport à 2010, la box grand public en entreprise baisse au profit de la box Pro, signe que cet équipement est très ancré dans le monde de l'entreprise dans des configurations de 10 à 15 postes.

Fort potentiel de croissance des PBX IP-enabled

Mais la grande découverte de cette nouvelle édition tient au fort potentiel de croissance des PBX IP-enabled. Des PBX hybrides qui fonctionnent aussi bien en TDM qu'en IP. Depuis trois ans, il ne se vend que des PBX de ce type. « Mais, nous observons un fort décalage entre l'équipement en PBX et l'utilisation des services IP » note Xavier Lemuet. Soit les installateurs ne savent pas préconiser une utilisation complète de ces PBX, soit les entreprises clientes rechignent à dépenser pour accéder à une connexion IP. En convertissant ce parc, la ToIP/VoIP pourrait toucher 60% des entreprises ! Actuellement, 40% des entreprises françaises (de la TPE au grand compte) font de la ToIP.

Autre donnée, les usages restent dans le grand classique. 94% des entreprises citent : l'accueil téléphonique, la messagerie vocale, le transfert d'appels. Le changement, sur cette question des usages, vient des sujets audioconférence et visioconférence, le premier passe de 8% en 2010 à 16% en 2011. La visio, progresse de 5 à 7%.

Les installateurs toujours aussi mal placés

Selon l'étude Scholé Marketing, 23% seulement des entreprises (non encore équipées mais connaissant la ToIP / VoIP) choisissent les intégrateurs ou les installateurs comme prescripteurs en matière de ToIP. Les médias arrivent en tête (58%), suivis des opérateurs (45%), du bouche à oreille (39%) et des FAI (25%).

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité