20 millions de tablettes vendues en Europe, Moyen-Orient, Afrique en 2011, dont 10% en entreprise

IDC a mesuré l'impact, quantitatif et qualitatif, des fameuses tablettes sur le marché EMOA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Il s'en est vendu 12 millions sur les trois 1ers trimestres, le chiffe de 20 devrait être atteint en fin d'année ; encore faibles, avec 10% des ventes, les entreprises vont accélérer leur adoption.

Selon IDC, le phénomène marquant de cette étude reste quand même les 10% de ventes effectuées en entreprise. Pour le cabinet d'études, « l'opportunité pour la croissance et l'intérêt des entreprises est énorme après le succès de l'iPad. Des fonctionnalités telles que la conception d'écran tactile, la portabilité, et une pléthore d'applications d'entreprise qui répondent aux besoins métiers des entreprises, sont autant de facteurs qui motivent l'adoption des tablettes ».

Jusqu'alors, Apple a plutôt bien réussi avec l'iPad, y compris dans l'espace entreprise. Bien qu'Apple semble attirer un plus grand intérêt des entreprises, il n'est pas le seul. Des fournisseurs comme HP, ou l'Android de Google suivent une feuille de route convaincante. Mais Dell et RIM ont lancé des produits incomplets et en proie à des pannes fréquentes.

L'adoption des tablettes en entreprise devrait s'accélérer. Dans son étude, IDC a également remarqué que plus de 48% des entreprises ont, soit évalué des tablettes et sont désireuses de les adopter, soit en ont déjà acheté. De nombreux marchés verticaux soulignent leur intérêt pour l'achat de tablettes dans la première ou la deuxième moitié de 2012. Après les services informatiques, l'industrie des services professionnels, d'autres secteurs comme le transport et le stockage, les services publics et  la distribution montrent un vif intérêt pour ces terminaux.

Des utilisations très variables

22% des entreprises pensent que la génération actuelle des tablettes, celles venues après l'arrivée de l'iPad, est plus adaptée à leurs besoins professionnels (par exemple, pour la gestion des stocks). L'utilisation des tablettes varie suivant les entreprises et les secteurs. Elles peuvent servir aussi bien à des présentations en réunion, qu'à vérifier ses e-mails et ses agendas à distance, et bientôt à se connecter à des applications métiers. Il est envisagé de les utiliser pour les relevés de compteurs (eau, gaz, électricité), la gestion des stocks, celle des déplacements.

La bataille des OS ne fait que commencer, remarque enfin IDC, iOS et Android semblent avoir un temps d 'avance, mais Windows est très attendu en entreprise. Quant au prix, IDC affirme que les entreprises sont prêtes à payer 50% de plus que le prix standard pour avoir de bonnes fonctionnalités.





 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité