4G : Orange va contester en cour d'appel la décision de l'Arcep favorable à Free

La cour d'appel de Paris va devoir trancher entre Orange et l'Arcep. (Crédit D.R.)

La cour d'appel de Paris va devoir trancher entre Orange et l'Arcep. (Crédit D.R.)

On pensait les opérateurs de téléphonie mobile concentrés sur l'attribution des fréquences 4G, leurs dossiers devant être déposés avant la fin du 3ème trimestre auprès de l'Arcep. C'était sans compter sur leurs différentes dissensions, le climat entre les quatre grands opérateurs français devenant de plus en plus détestable.

Au mois de décembre dernier, Free a demandé l'autorisation à Orange d'utiliser des infrastructures destinées au trafic des communications fixes pour raccorder ses antennes mobiles. Un dossier tarifaire concernant deux types de prestations : l'hébergement des équipements actifs de Free dans les NRA et NRO d'Orange et la collecte des flux des sites mobiles de Free, à partir de ces mêmes NRA ou NRO vers les réseaux dorsaux. Cette collecte porte un nom : LFO, Lien Fibre Optique mono-fibre d'Orange. Une offre spécialisée de l'opérateur historique, elle n'est pas régulée et fait donc l'objet de transactions entre entreprises.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous avec Réseaux & Télécoms.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité