8,6 Md$ consacrés à des projets d'informatique quantique en 2027

Selon IDC, les investissements globaux en informatique quantique devraient croitre de 2021 à 2027 de 11,3% par an pour se hisser à 16,4 milliards de dollars. (crédit : D-Wave)

Selon IDC, les investissements globaux en informatique quantique devraient croitre de 2021 à 2027 de 11,3% par an pour se hisser à 16,4 milliards de dollars. (crédit : D-Wave)

D'après le cabinet IDC, les dépenses pour des projets clients en informatique quantique devraient progresser selon un taux de croissance annuel moyen de plus de 50% entre 2021 et 2027 pour atteindre 8,6 milliards de dollars.

Les promesses et débouchés de l'informatique quantique sont immenses. Tout comme l'évolution des dépenses consenties dans de tels projets par de nombreux clients dans le monde (entreprises, organismes publics, laboratoires...). Selon des derniers chiffres du cabinet IDC, elles devraient progresser de 50,9% par an entre 2021 et 2027 pour se hisser à 8,6 milliards de dollars. A titre de comparaison, les dépenses consacrées en matière d'informatique quantique ne s'élevaient en 2020 qu'à 412 millions de dollars. Ces prévisions incluent aussi bien les dépenses en matériels que celles en prestations de type « as a service ». D'après le cabinet, ce sont d'ailleurs elles qui vont tirer la croissance de la majorité du marché.

Outre les dépenses des clients, les investissements globaux effectués autant par les institutions publiques que privées, gouvernements que les fournisseurs de technologies et de services vont aussi bondir dans les années qui viennent. Selon IDC, ils devraient ainsi croître de 2021 à 2027 de 11,3% par an pour se hisser à 16,4 milliards de dollars. Ces investissements comprennent aussi bien des dépenses en R&D, que des allocations et des financements externes par des sociétés en capital risque et investissement.

2021, année charnière pour l'informatique quantique

« Pour de nombreux problèmes critiques, l'informatique classique s'essoufflera au cours de la prochaine décennie et nous verrons l'informatique quantique prendre le relais en tant que prochaine génération d'IT haute performance. », a expliqué Peter Rutten, responsable mondial de la recherche sur l'informatique haute performance chez IDC. Pour le cabinet, 2021 constitue une année charnière pour l'industrie du quantique avec des plans stratégiques, des feuilles de route et des méthodes d'amélioration de mise à l'échelle des qubits et de correction d'erreurs plus précises de la part des fournisseurs.

« Cette tendance promet de se poursuivre jusqu'en 2022 et au-delà, à mesure que les fournisseurs d'informatique quantique progressent vers la suprématie quantique et que les entreprises recherchent un avantage concurrentiel en utilisant les technologies quantiques actuelles et émergentes », précise par ailleurs IDC.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité