Absys Cyborg s'offre son homologue toulousain Decilogic

Aucune des 12 agences hexagonales d'Absys Cyborg ne couvrait le Sud-Ouest. C'est maintenant chose faite grâce au rachat du Toulousain Decilogic

Aucune des 12 agences hexagonales d'Absys Cyborg ne couvrait le Sud-Ouest. C'est maintenant chose faite grâce au rachat du Toulousain Decilogic

En rachetant l'intégrateur toulousain Decilogic, Absys Cyborg fait d'une pierre deux coups. La filiale de Keyrus se dote d'une première agence dans le Sud-Ouest et renforce son expertise sur la BI ainsi que sur le collaboratif.

Absys Cyborg complète sa couverture nationale avec le rachat du Toulousain Decilogic. La filiale de Keyrus, spécialisée dans l'intégration de solutions Sage et Microsoft Dynamics 365, possédait déjà 12 agences dans l'Hexagone (Brest, Le Havre, Lille, Lyon, Montpellier, Marseille, Nantes, Paris, Reims, Rennes, Rouen et Sophia Antipolis) mais n'était absolument pas présente dans le Sud-Ouest.

Avec une dizaine de collaborateurs pour environ 1M€ de chiffre d'affaires, Decilogic est aussi spécialisé dans l'intégration des solutions Sage et Microsoft Dynamics mais apporte une expertise supplémentaire sur le décisionnel et les applications collaborative. Son dirigeant, Eric Mauvais, devient d'ailleurs responsable des opérations BI et collaboratif d'Absys Cyborg.

Plus de 300 collaborateurs

Plus largement, cette opération s'inscrit dans le plan stratégique de développement Cap 2020 d'Absys Cyborg qui sera détaillé la semaine prochaine avec la publication des résultats 2016 de Keyrus. En 2015, la société qui compte 375 collaborateurs avait réalisé 47,3 M€ de chiffre d'affaires. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité