Amaris ouvre un centre de services ERP à Strasbourg

Quentin Theuret (à droite) dirige le centre de services ERP d'Amaris sous la houlette de Sébastien Piaton, directeur du directeur du bureau strasbourgeois de la société de conseil. (Crédit photo : Amaris)

Quentin Theuret (à droite) dirige le centre de services ERP d'Amaris sous la houlette de Sébastien Piaton, directeur du directeur du bureau strasbourgeois de la société de conseil. (Crédit photo : Amaris)

Pour accélérer le développement de son offre dans l'ERP et la BI sur le marché français, la société de conseil suisse Amaris a décidé de la structurer autour d'un centre de services dédié basé à Strasbourg. Deuxième du genre à ouvrir à l'échelle du groupe, il est appelé à être rejoint par d'autres entités similaires partout dans le monde.

L'un des axes de la stratégie d'Amaris consiste à développer son offre à travers la création de centres de services. La société de conseil et d'ingénierie suisse fondée en 2007 par deux français et aujourd'hui présente dans 45 pays en a ainsi ouvert un dédié aux ERP et à la BI en avril à Strasbourg. C'est le troisième centre de services créé dans la ville par la société après ceux qu'elle dédie aux offres digitales (intranet, site web, etc) et aux solutions Microsoft (Dynamics CRM, Office 365, etc). « En nous appuyant sur nos centres de services, nous pouvons nous montrer plus flexibles et plus réactifs quant aux demandes de nos clients », explique Sébastien Piaton, directeur du bureau strasbourgeois d'Amaris qui regroupe 200 personnes. 

Le centre de service ERP et BI regroupe deux métiers différents : la réalisation de projet et les services managés. « Pour le premier nos équipes s'occupent, avec les clients, de la phase d'audit. Elles définissent les besoins et se chargent ensuite du déploiement des solutions », explique Quentin Theuret, responsable du centre de service ERP et BI de Strasbourg. Il précise qu'Amaris est en mesure de réaliser des développements spécifiques suivant les besoins des entreprises. 

Une offre bientôt agnostique en termes de solutions

Pour la réalisation des projets, Quentin Theuret assure d'ailleurs que les centres de services ne sont pas cloisonnés : « Si lors du déploiement d'un ERP Microsoft Dynamics un client prévoit l'ajout d'autres outils de cet éditeur, nous pouvons aussi mettre à disposition notre centre de services dédié à ces solutions et inversement.» A noter qu'aujourd'hui, le pôle projet du centre de services ERP et BI d'Amaris est surtout compétent sur les solutions Odoo et SAP. D'ici la fin de l'année, il devrait devenir agnostique et maitriser l'ensemble des solutions du marché. 

Le pôle services managés, quant à lui, assure le maintien en conditions opérationnelles des solutions des clients. « Aujourd'hui, les entreprises ne veulent pas avoir à se soucier de leurs infrastructures. Elles veulent juste que cela fonctionne », clame Sébastien Piaton. De fait, les équipes du pôle maintenance assurent une hotline permanente. Elles peuvent intervenir à distance ou sur site, suivant les spécificités des clients, grâce à une couverture globale qui doit s'étendre dans les prochains mois. 

Un réseau international appelé à s'étendre

Deuxième centre de services ERP d'Amaris à avoir ouvert dans le monde après celui créé en Italie fin 2014 (suite au rachat d'une filiale de Thales), celui de Strasbourg sera bientôt rejoint par plusieurs autres centres répartis dans quelques-unes des 45 implantations que compte le groupe à l'international. « Le but est que nous puissions accompagner nos clients, qui sont majoritairement des grands comptes, partout dans le monde tout en gardant une relation de proximité», explique Sebastien Piaton. Ainsi, le centre de services qui prend en charge la majorité de la réalisation d'un projet, souvent dans le pays d'origine du client, peut déléguer les spécificités locales aux autres centres internationaux concernés.

Sébastien Piaton note également que pour les services managés, l'usage de ce type de structure permet à Amaris d'adresser des comptes plus petits comme les PME. « En mutualisant les ressources, nous permettons à des entreprises qui n'ont pas les moyens de payer des consultants à plein temps d'avoir accès à ce genre de services pour un moindre coût », poursuit le dirigeant. 

55 M€ de CA en France

Avec ses centres de services, Amaris n'intervient d'ailleurs pas uniquement en direct. Il arrive à la société de seconder, en tant que sous-traitant ou partenaire, des intégrateurs sur certaines missions pour lesquelles ces derniers n'ont pas forcément toutes les compétences requises. L'entité ERP et BI de Strasbourg compte aujourd'hui une dizaine de clients répartis dans toute la France. « Un chiffre qui est appelé à croître rapidement », assure Quentin Theuret. L'Hexagone est le premier marché d'Amaris. La société y possède des implantations à Lyon, Paris, Strasbourg, Lille, Nantes, Toulouse, Aix-en-Provence et Belfort. D'autres bureaux devraient ouvrir d'ici la fin de l'année pour parfaire le maillage territorial. Amaris espère compter 1000 employés en France d'ici fin 2017 (3000 au total) et devrait réaliser 55 millions d'euros de chiffre d'affaires (sur 180 M€ au dans le monde). 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité