Apixit se renforce dans le Sud-Ouest en rachetant STCI

Fabrice Tusseau, président d'APIXIT : « Nos prochaines acquisitions cibleront des entreprises disposants de compétences dans la sécurisation du cloud et l’hébergement. » Crédit photo : Apixit

Fabrice Tusseau, président d'APIXIT : « Nos prochaines acquisitions cibleront des entreprises disposants de compétences dans la sécurisation du cloud et l’hébergement. » Crédit photo : Apixit

La société de services IT parisienne Apixit a mis la main sur son confrère bordelais STCI. Elle s'implante ainsi en gironde où elle était absente et renforce sa présence à Toulouse.

L'ESN Apixit (ex-DCI) n'avait pas réalisé de nouvelle acquisition depuis l'important rachat de sa consoeur RETIS en septembre 2018. A l'aube de ses 30 ans, elle a remis la machine de la croissance externe en route en prenant le contrôle de la société de services IT bordelaise STCI. « Cette acquisition s'inscrit dans la démarche d'accélération de la croissance d'Apixit engagée depuis 2016 avec l'entrée au capital du fonds d'investissements NaxiCap », indique le communiqué de presse publié pour l'occasion.

En rachetant STCI, Apixit accueille une quinzaine de nouveaux collaborateurs et porte son effectif total à 365 personnes. L'ESN récupère aussi 2 M€ de chiffre d'affaires qui viennent s'ajouter aux 91 M€ (+9% sur un an) de facturations qu'elle va dégager en 2021. En outre, elle se dote pour la première fois d'une agence à Bordeaux, et renforce également sa présence à Toulouse, où ses trois collaborateurs et les équipes locales de STCI fusionneront à terme.

Deux sociétés aux offres globalement identiques

La montée en puissance d'Apixit dans le Sud-Ouest de la France, où STCI possède un parc clients de 300 entreprises, est la principal intérêt de son investissement. Les deux société proposent en effet des prestations globalement identiques. « STCI développe une activité autour des réseaux et du LAN, et dans la sécurisation des infrastructures avec un partenaire comme Fortinet dont nous proposons aussi l'offre », résume Fabrice Tusseau, le président d'APIXIT. La différence entre les deux acteurs réside avant tout dans le fait que STCI cible en particulier les ETI, quand Apixit s'adresse aussi aux grands comptes.

Apixit tire environ 55% de ses revenus de la cybersécurité, notamment sous la forme de services managés délivrés depuis son SOC. Le reste provient de la fourniture d'infrastructures réseaux (35%) qu'elles opèrent depuis son NOC et de solutions d'hébergement/cloud (10%) proposées via ses deux data centers. Un des leviers de développement de l'activité de STCI va justement consister à proposer aux clients de cette dernière les offres de MSP opérées par Apixit.

Poursuivre la croissance externe en 2022

En 2022, Apixit compte réaliser de nouvelles acquisitions. Des dossiers sont déjà à l'étude, notamment dans les domaines du conseil en cybersécurité, avec un focus sur la sécurisation du cloud, et l'hébergement. L'ESN cherche aussi à renforcer sa présence en région, en particulier dans l'Est et le Sud-Est de la France. Elle dispose actuellement de 10 agences dans l'Hexagone, réparties entre Bordeaux et Toulouse, ainsi que les Ulis (91) où se situe son siège, Issy-Les-Moulineaux (92), Lille, Reims, Lyon, Nantes, Rennes et Quimper.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité