Apple ferme sa boutique en ligne russe face à la débâcle du rouble

Le marché noir va repartir de plus belle en Russie suite à la fermeture de l'Apple Store local. (crédit : D.R.)

Le marché noir va repartir de plus belle en Russie suite à la fermeture de l'Apple Store local. (crédit : D.R.)

Suite à la dégringolade du rouble qui a perdu près de 70% de sa valeur en un mois, Apple a stoppé la vente de ses produits en ligne en Russie.

Les turbulences liées à la guerre en Ukraine et à la chute du prix du baril de pétrole commencent à avoir un impact direct sur les fournisseurs IT. Après Google qui a fermé son centre d'ingénierie à Moscou, Microsoft qui a délocalisé son équipe de développement Skype, et Adobe qui a aussi fermé son bureau, Apple vient d'annoncer qu'il mettait en berne son site de vente en ligne russe suite à la forte baisse de la valeur du rouble. Après les sanctions financières infligées par les États-Unis et l'UE, la monnaie russe a en effet perdu près de 70% de sa valeur en un mois. « Notre boutique en ligne en Russie est actuellement indisponible car nous passons en revue les prix », a déclaré un porte-parole d'Apple, Alan Hely, dans une déclaration à Bloomberg. « Nous nous excusons auprès des clients pour cet inconvénient. » Le site de la firme était le principal canal de distribution pour la marque qui ne possède pas de magasins physiques en Russie.

Hier, la chute du rouble s'est aggravée avec une perte de 19% de sa valeur même après que la banque centrale russe ait augmenté son taux d'intérêt pour freiner la fuite des capitaux et enrayer la spirale à la baisse. Le rouble a littéralement sombré pour atteindre un taux de change de 85 pour un euro, et les investisseurs ont commencé à vendre leurs actions et obligations.

Apple a été obligé d'ajuster les prix de ses produits sur son site pour faire face à la volatilité du rouble. La firme a récemment augmenté de 25% le prix de l'iPhone 6 tenir compte de ces changements. Mais la société considère apparemment que cette instabilité est devenue trop grande pour continuer à simplement utiliser les ajustements de prix comme remède. Ajoutant pour conclure qu'à partir du 1er janvier, le service iCloud sera interdit de séjour en Russie puisque les données des utilisateurs ne sont pas stockées localement.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité