Atos en pole position pour racheter Perot Systems

Si l'acquisition de Perot Systems,le PDG d'Atos Thierry Breton réaliserait la plus grande acquisition de l'histoire de la SSII française. (crédit : D.R.)

Si l'acquisition de Perot Systems,le PDG d'Atos Thierry Breton réaliserait la plus grande acquisition de l'histoire de la SSII française. (crédit : D.R.)

Dans les tuyaux depuis décembre, le processus de vente de la division services informatiques de Dell, Perot Systems, serait sur le point d'être finalisé. Et c'est la SSII française Atos qui remporterait la mise en mettant près de 4,3 milliards de dollars sur la table, damant ainsi le pion à TCS, Cognizant et NTT Data.

Ce n'est un secret pour personne, Michaell Dell court après les liquidités depuis son énorme achat qui l'a conduit à mettre la main sur EMC pour la bagatelle de 67 milliards de dollarsen octobre dernier. Pour financer cette méga opération qui n'aura pas lieu avant mai 2016 et rassurer les investisseurs, le CEO de la société texane s'est donc lancé dans une opération de délestage visant à se débarrasser d'actifs non stratégiques devenus encombrants. 

Après avoir coupé la poire en deux en choisissant non pas de vendre mais d'introduire en bourse l'un de ses joyaux spécialisé dans les appliances de sécurité, SecureWorks, Dell a engagé une cession en bonne et due forme de Perot Systems, sa division spécialisée dans les services, conseils et prestations d'intégration informatique en particulier dans les secteurs médical et financier.

Perot Systems racheté 3,9 Md$ par Dell en 2009

Racheté par Dell au milliardaire américain Ross Perot pour 3,9 milliards de dollars en 2009, Perot Systems atterrirait en effet dans les mains d'Atos. Alors que les discussions autour de ce rachat sont dans les tuyaux depuis décembre, selon Re/code, la SSII française serait parvenue à damer le pion à d'autres acquéreurs potentiels, à savoir l'américain Cognizant, l'indien Tata Consultancy Services et le japonais NTT Data. Le montant mis sur la table par Atos serait conséquent puisque l'on parle d'une fourchette comprise entre 4,2 et 4,3 milliards de dollars. Soit une belle culbute pour Dell qui ne perd pas au change en cédant Perot Systems au français, loin de là.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité