Avec Avi Networks, VMware booste le load balancing de NSX

Travaillant déjà avec VMware NXS, Avi Networks supporte également les principaux fournisseurs de services cloud. (Crédit : Avi)

Travaillant déjà avec VMware NXS, Avi Networks supporte également les principaux fournisseurs de services cloud. (Crédit : Avi)

Suite au rachat d'Avi Networks en juin dernier, VMware a intégré cette technologie d'équilibrage de charge dans le cloud à son logiciel de virtualisation et sécurisation réseau NSX.

Lors de son événement VMworld, du 26 au 29 août à San Francisco, VMware a annoncé une mise à jour de son logiciel de virtualisation et de sécurisation réseau, NSX, qui va prendre désormais en charge la technologie d'équilibrage de charge dans le cloud d'Avi Networks, récemment acquise. Ces fonctionnalités permettront aux clients de mieux sécuriser le trafic des applications cloud dans des machines virtuelles, des conteneurs, ou sur bare metal.

L'équilibreur de charge est inclus dans VMware vRealize Network Insight 5.0 et lié au logiciel NSX Intelligence qui permet aux clients d'optimiser les performances et la disponibilité du réseau dans les réseaux virtuels et physiques. L'équilibreur de charge comprend un pare-feu d'application Web et des fonctions d'analyse pour aider les clients à contrôler et à gérer le trafic en toute sécurité.

Synchronisation entre NSX et Avi Networks

VMware a racheté Avi en juin avec l'intention de renforcer les capacités de virtualisation de son réseau de datacenter. L'intégration d'Avi avec VMware NSX offre une structure de services applicatifs qui se synchronise avec le contrôleur NSX pour fournir un équilibrage de charge élastique et automatisé, incluant une analyse en temps réel des applications déployées dans un environnement réseau défini par logiciel. La technologie Avi surveille, adapte et reconfigure également les services applicatifs en temps réel en fonction de l'évolution des exigences de performance.

Le logiciel NSX-T Data Center s'adresse aux entreprises qui cherchent à prendre en charge les applications cloud - quels que soient les fournisseurs -, les charges de travail brutes, les environnements hyperviseurs et les environnements hybrides. Le logiciel offre une gamme de services de la couche 2 à la couche 7 pour les charges de travail s'exécutant sur tous les types d'infrastructure - machines virtuelles, conteneurs, serveurs physiques et cloud privés et publics. NSX-T est la technologie de base de la gamme de virtualisation réseaux de VMware.

D'autres fonctionnalités de sécurité réseau

À VMworld, la société a annoncé la version 2.5 de NSX qui inclut un moteur d'analyse distribué appelé NSX Intelligence qui, selon VMware, aidera à éliminer les angles morts pour réduire les risques de sécurité et accélérer la résolution des incidents de sécurité par la visualisation et une vision approfondie de chaque flux dans l'ensemble du datacenter.

NSX-T 2.5, introduit également une nouvelle approche de déploiement et d'exploitation que VMware appelle le mode Native Cloud Enforced. « Ce mode fournit un modèle de stratégie cohérent sur l'ensemble du réseau cloud hybride et réduit les frais généraux en éliminant le besoin d'installer des outils NSX dans les VM dans le cloud public », a écrit Umesh Mahajan, vice-président réseau et sécurité de VMware.

Des intégrations chez d'autres fournisseurs

Le fournisseur de logiciels réseau Apstra a annoncé qu'il avait plus profondément intégré son système d'exploitation (AOS) avec NSX. Ce dernier inclut une interopérabilité opérationnelle entre le réseau physique sous-jacent et les réseaux superposés définis par logiciel avec une solution qui s'intègre au matériel de n'importe quel fournisseur réseau spécifique. AOS 3.1 ajoute de l'automatisation pour fournir une politique réseau et de sécurité cohérente pour les charges de travail à travers l'infrastructure physique et virtuelle/NSX. AOS prend en charge VMware vSphere et permet la correction automatique des anomalies réseau.

Big Switch a également annoncé l'extension de son intégration Enterprise Virtual Private Cloud (E-VPC) à VMware Cloud Foundation (VCF) et NSX-T.   La sous-couche Big Cloud Fabric de l'entreprise s'intègre désormais entièrement à la gamme de centres de données définis par logiciel (SDDC) de VMware, notamment NSX-T, vSphere, VxRail et vSAN, offrant des capacités inégalées d'automatisation, de visibilité et de résolution des problèmes.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité