Avec Kics for Energy : Kaspersky s'attaque à la protection des infrastructures énergétiques

Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky en France, note que la protection des systèmes industriels est aujourd'hui un sujet complexe à aborder mais primordial.

Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky en France, note que la protection des systèmes industriels est aujourd'hui un sujet complexe à aborder mais primordial.

Afin de répondre aux problématique de protection des infrastructure énergétiques, qui reposent encore trop souvent sur des systèmes de contrôle ouverts ou non protégés, Kaspersky lance sa solution Kics for Energy.

Face la recrudescence des menaces qui pèsent sur les systèmes industriels, notamment Scada, Kaspersky lance sa solution Kaspersky Industrial Cybersecurity (Kics) for Energy. Comme son nom l'indique, celle-ci est directement dédiée à la protection des infrastructures énergétiques. L'éditeur russe de solutions de sécurité assure qu'elle peut se déployer sur les systèmes sans impacter la production ou la cohérence des processus technologiques. Agissant tant au niveau supérieur (serveur, IHM, station de travail) qu'au niveau secondaire (relais, RTU contrôleurs de tranche) de l'infrastructure, Kics for Energy en assure ainsi une protection globale.

Il faut noter que la sécurisation de ce genre d'infrastructures est aujourd'hui une priorité. D'après une étude menée par l'éditeur, 92% des systèmes de contrôle des processus industriels accessibles de l'extérieur utilisent des protocoles de connexion ouverts ou non sécurisés. Cela en fait des cibles de choix pour les cybercriminels. Ce constat est d'autant plus alarmant dans la mesure où 42% des compagnies énergétiques déclaraient au cabinet Ernst & Young, dans le cadre d'une étude, être incapables de détecter une attaque complexe sur leurs infrastructures.

« C'est pourquoi les compagnies énergétiques doivent renforcer leurs défenses pour lutter contre des cyberattaques de plus en plus répandues et éviter le scénario-catastrophe d'une interruption totale du service et de l'impact que celui-ci aurait sur les citoyens et sur la société dans son ensemble, » commente Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France et Afrique du nord. La solution Kics for Energy est censée apporter une réponse à ces problématiques. Elle est d'ores et déjà disponible auprès de l'éditeur.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité