Avenir Télécom déploie de nouveaux axes pour restaurer ses marges

Avenir Télécom publie ses résultats préliminaires 2012-2013 (exercice clos au 31 mars). Le chiffre d'affaires baisse de 12,2% à 412,5 millions d'euros. La société compte deux activités : vente directe (les magasins) vente indirecte (activité grossiste). Sur la première, elle a vendu ses 38 magasins, sous marque Ensitel, au Portugal à The Phone House, ce qui représente un CA de 14,6 ME. La société compte 140 magasins Internity en France, 179 en Espagne, 73 en Roumanie, 66 en Bulgarie où elle réorganise les mix produits.  

Depuis deux ans, la société met en avant ses offres d'accessoires. Elles comptent trois marques : Energizer (vendue dans le monde entier sauf aux Etats-Unis), BeeWi , Oxo (casques complémentaires des offres de mobiles). Ces accessoires sont vendus dans les magasins du groupe mais aussi dans ceux d'opérateurs avec lesquels Avenir a noué des contrats (c'est le Vendor management inventory outsourcing). Avenir s'occupe alors du sourcing, des licences et de la distribution dans les linéaires et partage les revenus avec les opérateurs.

Avec ces nouveaux axes, le groupe affirme avoir préservé ses marges dans les magasins par son nouveau mix produit. La société passe aussi à la vente en ligne, mais de manière limitée, par exemple en opérant en marque blanche pour NRJ mobile sa boutique d'accessoires. Le groupe, poursuit aussi son internationalisation, 61,6% du CA est réalisé ainsi sur l'exercice 2012-2013.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité