En croissance, Avenir Telecom propose de rembourser comptant une partie de ses dettes

Fin mars 2020, les capitaux propres d'Avenir Telecom ressortent à -13,7 M€. (Crédit : stevepb / Pixabay)

Fin mars 2020, les capitaux propres d'Avenir Telecom ressortent à -13,7 M€. (Crédit : stevepb / Pixabay)

Après un exercice 2019-2020 positif et en croissance, Avenir Telecom reste prudent quant à l'avenir proche de son activité en raison de la crise liée au coronavirus. Cependant le groupe a annoncé avoir la capacité de rembourser une partie de sa dette liée à son redressement judiciaire de 2016.

Avenir Telecom, concepteur et distributeur de téléphones mobiles et d'accessoires de mobilité commercialisés sous licence exclusive et mondiale de marque Energizer, termine son année fiscale avec un chiffre d'affaires de 31,6 M€. Ce résultat est en croissance de 5% par rapport à l'année précédente. L'activité a été plus intense au second semestre, où l'entreprise a augmenté ses revenus de 15%, lui permettant d'atteindre son objectif annuel. Les ventes se sont particulièrement développées sur le segment des téléphones mobiles et accessoires de mobilité, dont les recettes progressent de 39% sur un an. Cette activité, sur laquelle Avenir Telecom s'est recentré, représente aujourd'hui 74% du chiffre d'affaires, quand sa part était de 56% un an plus tôt.

Grâce à une baisse des coûts de structure, les pertes opérationnelles ont été divisées par deux entre le 1er semestre (3 M€) et la deuxième partie de l'année (1,4 M€). D'une année sur l'autre, le résultat opérationnel chute de 17%, à 4,4 M€. Le bénéfice net des activités poursuivies de l'entreprise est toujours déficitaire, à -4,9 M€, mais s'améliore comparé à l'année passée (-5,2 M€). Après prise en compte du résultat des activités non poursuivies (+500 K€), le résultat net consolidé ressort à -4,4 M€ sur l'exercice contre -4,7 M€ l'année fiscale précédente.

Un remboursement anticipé du passif judiciaire

Grâce à l'amélioration des résultats opérationnels, la trésorerie nette du groupe a augmenté à 5,7 M€ à fin mars 2020 (contre 2,7 M€ au 31 mars 2019). Les dettes financières s'élèvent à 800 K€. « Afin d'accélérer l'assainissement de son bilan, Avenir Telecom a proposé à ses créanciers une modification substantielle du plan de remboursement de son passif judiciaire » qui s'élève encore à 17,1 M€. Dans un communiqué, le groupe propose un remboursement anticipé et immédiat de 20% du montant des créances pour solde de tout compte. Le délibéré devrait intervenir fin juillet, mais les premiers retours laissent entrevoir une adhésion significative à cette proposition. Cette opération permettrait en outre de reconstituer en partie les capitaux propres de l'entreprise qui, à fin mars 2020, ressortent à -13,7 M€.

Compte tenu des incertitudes liées à la crise sanitaire, Avenir Telecom ne fait pas de prévision à ce stade pour l'exercice 2020-2021. L'entreprise indique cependant que l'activité commerciale depuis le mois de mai est très faible après un mois d'avril soutenu. Le groupe n'enregistre aucune annulation de commande à ce jour. Avenir Telecom a aussi renouvelé sa licence d'exploitation avec Energizer jusqu'en 2026 en plein milieu de la tempête, preuve de la solidité de son activité ? L'avenir le dira.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité