Avenir Telecom entrevoit (enfin) le bout du tunnel

Pour retrouver de la rentabilité, Avenir Telecom avait vendu sa chaine de magasins Internity. (crédit : D.R.)

Pour retrouver de la rentabilité, Avenir Telecom avait vendu sa chaine de magasins Internity. (crédit : D.R.)

Alors que le tribunal de commerce vient de valider son plan de continuation, Avenir Telecom affiche des résultats en nette amélioration au titre de son exercice fiscal 2016-2017. Si son chiffre d'affaires a été divisé par deux du fait de l'abandon de plusieurs activités, ses bénéfices ont atteint 1,3 million d'euros.

Avenir Telecom renoue avec la rentabilité et sort peu à peu du marasme. La société marseillaise spécialisée dans la distribution de téléphones et de smartphones sous la marque Energizer a réalisé au titre de son exercice 2016/2017 clos au 31 mars, un bénéfice net de 1,3 million d'euros. Placée en redressement judiciaire en janvier 2016, elle avait publié cette année là une perte nette de 29,8 millions d'euros. Ce retour de la rentabilité, Avenir Telecom le doit surtout à la vaste réorganisation menée ces dernières années, notamment avec la vente de ses chaines de magasins en Espagne et en France ainsi que la rationalisation de ses effectifs en conséquence. Dans l'Hexagone, la société est ainsi passée de 325 à 66 collaborateurs.

Evidemment la réduction de son activité a eu un lourd impact sur son chiffre d'affaires qui est passé de 111,9 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016 à 55,6 millions d'euros au titre de l'année fiscale terminée en mars. Grâce à la baisse des charge opérationnelles (52,9 M€ contre 132 M€), le groupe affiche un résultat opérationnel positif de 2,8 millions d'euros.

Une première bonne nouvelle était déjà venue saluer les efforts consentis par Avenir Telecom le 10 juillet avec le prolongement, par le tribunal de commerce, de son plan de continuation. Dans le cadre de cette décision, les principaux fournisseurs et les établissements de crédit ont abandonné 76,5% de leurs créances, ramenant le passif de l'entreprise à 13,7 millions d'euros qu'elle devra rembourser sur 10 ans. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité