Semestriels Avenir Telecom : baisse de 43% du CA sur fond de changement de stratégie

En six mois, le nombre de magasins Internity est passé de 414 à 223. Crédit  photo : D.R.

En six mois, le nombre de magasins Internity est passé de 414 à 223. Crédit photo : D.R.

La réduction du nombre de points de vente d'Avenir Télécom a entraîné une baisse de 65% de son activité services entre avril et septembre derniers. Malgré sa hausse importante, l'activité distribution n'a pas été à même de contrebalancer ce fort recul.

Depuis six mois, Avenir Telecom recentre son activité sur la distribution en gros de marques sous licences exclusives (smartphones, objets connectés, accessoires) tout en se désengageant progressivement de l'exploitation de ses propres points de vente. Cette stratégie a eu pour conséquence de faire fondre le chiffre d'affaires de l'entreprise de 43,3% à 52,8 M€ au cours du premier semestre de son exercice 2015-2016 clos en septembre.

La réduction du nombre de magasins d'Avenir Telecom (de 414 en septembre 2014 à 223 un an plus tard) a surtout impacté son activité services, notamment les ventes d'abonnements d'opérateurs. Celle-ci a vu ses revenus semestriels se replier 65% pour ne plus représenter que 25,7 M€. En revanche, l'activité distribution a réalisé 27,1 M€ de facturations, soit 36,7% de mieux qu'au premier semestre de l'exercice 2014-2015. Elle profite du développement des ventes aux enseignes de la grande distribution des smartphones de l'américain YEZZ ou encore des accessoires Energizer et OXO dont Avenir Telecom assure la distribution dans plusieurs parties du monde.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité