Baisse des recettes chez IBM au deuxième trimestre

Ce sont les divisions Finance, GBS et GTS qui ont tiré les revenus de Big blue vers le bas. (Crédit : Steve Buissinne / Pixabay)

Ce sont les divisions Finance, GBS et GTS qui ont tiré les revenus de Big blue vers le bas. (Crédit : Steve Buissinne / Pixabay)

Avec un chiffre d'affaires en baisse de 5,4%, à 18,1 Md$, au deuxième trimestre et un bénéfice net en chute libre, on pourrait croire que la période de crise sanitaire n'a pas réussi à IBM. Mais parallèlement, ses revenus issus du cloud se sont envolés.

Si beaucoup de géants de l'IT ont traversé le confinement et la crise liée à la pandémie de coronavirus, Big blue en ressort moins performant qu'à l'accoutumée. Sans parler pour autant d'affaiblissement, IBM a clôturé le deuxième trimestre de son année fiscale 2020 avec un chiffre d'affaires en baisse de 5,4%, à 18,1 Md$. Le bénéfice net est particulièrement en souffrance, passant de 2,5 Md$ au même moment l'an passé, à 1,4 Md$ au cours des trois derniers mois, soit une baisse de 46%.

C'est la division Financement, comprenant aussi la vente d'équipements d'occasion, qui a vu ses revenus dégringoler de 25%, à 265 M$, « reflétant la réduction progressive du financement commercial des OEM », indique le groupe dans son communiqué. Autre pôle à noter une chute de son activité, Global Business Services, qui comprend le conseil, la gestion des applications et les services de processus globaux. L'entité termine le deuxième trimestre à 3,9 Md$ de chiffres d'affaires tout de même, mais en baisse de 7%, « en raison de la baisse des activités de conseil et de gestion des applications », indique sans plus de précision le groupe.  Les revenus du cloud de cette division ont augmenté de 12%. De même, le segment Global Technology Services, qui embarque les services d'infrastructure et de cloud computing et le support technologique, ont généré 6,3 Md$ de recettes, en baisse de 8% (ceux liées au cloud dans ce groupe ont augmenté de 18%).

30% de hausse des revenus du cloud au total

Généralement, toutes les activités touchant au cloud au sein d'IBM sont, elles, en croissance. La partie Cloud & Cognitive Software (qui comprend les plateformes de Cloud & Data, dont Red Hat, les applications cognitives et les plateformes de traitement des transactions) connait une hausse de 3%, 5,7 Md$. Mais à elle seule, l'activité des plateformes de Cloud & Data bondit de 29%. Enfin, l'activité Systèmes (matériel informatique et logiciels d'exploitation) a produit des revenus de 1,9 Md$, en hausse de 6 %. L'activité IBM Z explose avec une croissance de 69% et le chiffre d'affaires issu du cloud dans cette division a augmenté de 22%. Sur son activité globale, IBM a indiqué que les revenus du cloud avaient augmenté de 30%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité