Baisse du marché des fusions et acquisitions dans la cybersécurité en 2022

Aucun rachat d'une entreprise de cybersécurité d'une valeur supérieure à 10 Md$ n'a été annoncé en 2022. Illustration : D.R.

Aucun rachat d'une entreprise de cybersécurité d'une valeur supérieure à 10 Md$ n'a été annoncé en 2022. Illustration : D.R.

Le volume des opérations de fusion et acquisition a diminué de 14,6 % dans le monde en 2022, tandis que la valeur cumulée des transactions chutait de 56,7 %.

L'activité de fusion et acquisition (M&A) dans le domaine de la cybersécurité a perdu de son dynamisme en 2022, mais c'est surtout son déclin en termes de valeur qui a été le plus marqué. C'est ce que révèle le cabinet d'analystes GlobalData, qui précise que le nombre des transactions a baissé de 14,6 % l'an dernier dans le monde, tandis que la valeur des opérations chutait de 56,7 % par rapport à 2021. Selon le cabinet d'études, 410 rachats ont été réalisés dans le domaine de la sécurité informatique au cours de l'année 2022, pour un prix total de 48,3 Md$.

Des investisseurs prudents dans un contexte de marché volatil

 « Aucune opération d'une valeur supérieure à 10 Md$ n'a été annoncée en 2022. En conséquence, la valeur totale des transactions a connu une baisse massive en glissement annuel », a expliqué Aurojyoti Bose, analyste principal chez GlobalData. « Le fait que le montant total des transactions ait baissé de façon plus marquée que leur nombre laisse à penser que les investisseurs sont de plus en plus prudents lorsqu'il s'agit de s'engager dans de gros investissements dans un contexte de marché volatil », a-t-il ajouté.

Google a signé le plus gros rachat de 2022 en s'adjugeant Mandiant

En 2018, la valeur des transactions de fusions et acquisitions avait atteint le niveau record de 126,7 Md$, alors que 2021 a été une année record en termes de volume de transactions. Cela tenait principalement aux transactions de grande envergure comme l'acquisition de McAfee pour 14 Md$ par un consortium d'investisseurs et le rachat de Proofpoint par Thoma Bravo pour 12,3 Md$. Au début de l'année 2022, Google a renforcé ses capacités en matière de cybersécurité en rachetant Mandiant pour 5,4 milliards de dollars, l'entreprise qui a révélé le piratage SolarWinds. Dans le cadre de cette transaction, évaluée à 23 dollars par action, 600 consultants en sécurité et plus de 300 analystes du renseignement de Mandiant ont rejoint Google Cloud en vue de « faire progresser ses offres de sécurité ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité