Bouygues déclare la guerre à Free dans l'ADSL

Martin Bouygues attaque frontalement et économiquement Free. Crédit Photo: D.R

Martin Bouygues attaque frontalement et économiquement Free. Crédit Photo: D.R

Martin Bouygues a décidé d'attaquer Xavier Niel dans l'Internet fixe en proposant des tarifs très agressifs. L'objectif est de réduire les marges d'Iliad sur l'ADSL qui lui servent à financer ses autres projets dont la mobilité.



Quand Arnaud Montebourg parlait d'une guerre des prix qui pouvait faire un mort chez les opérateurs, le ministre ne pensait pas que Martin Bouygues allait sortir la grosse artillerie et passer en mode offensif. Le dirigeant du groupe éponyme a donné une interview au Figaro où il annonce préparer une guerre des prix sur l'ADSL.

A défaut de se concentrer sur le mobile où Iliad a remporté son pari de bousculer le marché, Martin Bouygues a décidé de taper sur le trésor de Free, les marges dans l'ADSL. Il a indiqué au quotidien, « nous allons faire faire 150 euros d'économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,50 euros par mois ». Il ajoute bravache « Que Xavier Niel fasse la même chose s'il en est capable ».

Réduire les marges de Free sur l'ADSL

Le dirigeant ne détaille pas son offre mais affiche clairement son ambition, « nos marges sont  inférieures à 20%, alors que celles de Free sont supérieures à 40% dans le fixe ». Une position que ne reniera pas Stéphane Richard qui, plus tôt dans la semaine, avait indiqué sur Europe 1, « savez-vous qui est le recordman de la marge ? Xavier Niel, dans le fixe ! C'est grâce à cet argent qu'il est devenu très riche et qu'il a financé le mobile ».

L'idée est donc simple pour Martin Bouygues, attirer des clients avec une offre très alléchante sur l'ADSL et réduire ainsi les marges d'Iliad pour l'empêcher d'investir dans le mobile. Pour mémoire, le chiffre d'affaires sur l'ADSL de Free au troisième trimestre 2013 représentait 626 millions d'euros et 1,8 milliards d'euros sur les neuf premiers mois. Le coup de tonnerre de Martin Bouygues a déjà eu un premier effet, le dévissage de l'action Iliad à la bourse qui a perdu plus de 10% dans la matinée.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité