Bouygues Telecom Entreprises se concentre sur le cloud et la 4G

Jean René Cazeneuve, directeur général de Bouygues Telecom Entreprises Crédit Photo: D.R

Jean René Cazeneuve, directeur général de Bouygues Telecom Entreprises Crédit Photo: D.R

La branche BtoB de l'opérateur avance ses pions dans l'entreprise à travers plusieurs orientations. La mobilité reste de mise avec le lancement à la fin de l'année de l'offre 4G. Enfin, les services cloud viennent d'être lancés et l'heure est encore à l'évangélisation.

Moins connu que l'activité grand public, le pôle entreprises de Bouygues Telecom n'a cessé de grandir depuis une quinzaine d'années pour représenter aujourd'hui plus du tiers des revenus du groupe. En 2013, plusieurs sujets occupent le troisième opérateur avec en premier lieu la 4G. Pour Jean René Cazeneuve, directeur général de Bouygues Telecom Entreprises, « la 4G est une rupture et un besoin pour l'économie française » et de citer une étude menée par Arthur D.Little qui estime qu'en multipliant par deux les débits, l'économie d'un pays peut gagner 0,3 point de PIB. Nonobstant, le lancement de la 4G par Bouygues Telecom, initialement prévu le 1eroctobre prochain, est suspendu à la fin des différents recours contre la décision de l'ARCEP d'autoriser l'opérateur à utiliser sa bande de fréquence 1800 Mhz en 2G pour faire de la 4G.

Après autorisation, Jean René Cazeneuve estime que le réseau de l'opérateur aura une couverture nationale dès son lancement et pense que des demandes de MVNO se feront jour. Sur la partie tarifaire, rien n'est encore décidé, « aujourd'hui, c'est du n'importe quoi sur les prix », s'emporte le dirigeant. « La consommation de data mobile augmente avec les évolutions des terminaux, l'iPhone 5 est le premier device à dépasser la barre du Go consommé par mois. Avec la 4G, on estime qu'il y aura 40% de consommation en plus », explique Jean-René Cazeneuve.

Le cloud encore à ses balbutiements


L'autre effort de Bouygues Telecom Entreprise est le cloud. L'opérateur n'a pas voulu faire des investissements démesurés et a pris le parti de s'appuyer sur des partenaires. La plateforme pour packager les offres a été confiée à NEC. La partie IaaS repose sur la solution Azure de Microsoft. Par contre, pour le produit de sauvegarde, les données sont stockées dans les datacenters de Bouygues Telecom à Montigny le Bretonneux et Bièvre pour la redondance. La pile logicielle de cette offre de backup a été réalisée par EVault de Seagate.

Cyrille Guétin, directeur de la ligne marché entreprise et cloud, parie plutôt sur une explosion des offres SaaS et reste dubitatif sur le IaaS où la guerre des prix fait rage. Les services de web conférence et de visio sont aussi demandés par les clients. Il reste néanmoins un travail d'évangélisation auprès des DSI, mais surtout auprès des TPE précise Brigitte Nicolaï, en charge de l'activité professionnelle. Bouygues Telecom Entreprises va donc prendre son bâton de pèlerin et prêcher pour la migration vers le cloud de certains services.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité