Bouygues Télécom est seul à vouloir rallumer la guerre dans la fibre optique

Arnaud Montebourg réitère sa volonté de réduire le nombre d'opérateurs principaux en France de quatre à trois et déplore les licenciements dans la filière télécoms. Principal accusé, Bouygues Télécom a livré en quelques jours un plan de transformation destiné à se maintenir parmi les quatre, avec un capital indépendant et des offres agressives.

Le 30 juin prochain devrait être une date historique pour les télécoms. C'est du moins  le voeux de Bouygues Télécom. Ce jour-là, il annoncera ses offres en fibre optique. Du FTTH qui serait vendu 37,99 euros selon un document interne, probablement encore moins cher, avec un débit descendant de 400 Mb/s. Cette offre s'accompagnera d'une nouvelle Bbox, la Sensation fibre, et passera par le propre réseau en fibre de Bouygues Télécom et non plus par celui de Numéricable, auquel il était lié.

Pour lire la suite de cet entretien, rendez-vous sur Réseaux & Télécoms.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité