Covid-19 : HPE poursuit ses aides aux partenaires

HPE s'est installé en avril 2019 dans son nouveau siège social basé à San José, en Californie. (Crédit : D.R.)

HPE s'est installé en avril 2019 dans son nouveau siège social basé à San José, en Californie. (Crédit : D.R.)

En ouvrant son programme d'accompagnement des distributeurs à plus de pays et en supprimant les exigences de revenus pour accéder aux niveaux de son programme de partenariat, HPE compte poursuivre ses aides à son channel.

Malgré une restructuration en cours, qui s'accompagnera très certainement de licenciements, HPE continue d'élargir sa politique d'aides à ses partenaires pour faire face à la crise liée au coronavirus. Des initiatives ont déjà été annoncées pendant le confinement, comme un financement de 2 Md$ via sa filiale HPE Financial Services pour permettre aux clients et partenaires de disposer de délais et conditions de paiements plus souples. Un soutien supplémentaire a été ajouté pour les distributeurs via des conditions de facturation prolongées de 60 à 90 jours en Amérique du Nord et dans la plupart des pays européens. Et du paiement anticipé pour les partenaires nord-américains qui n'ont pas accès aux programmes existants. Ces avantages financiers ont été élargi aux distributeurs d'autres pays, majoritairement en Asie, Moyen-Orient, Amérique latine et Océanie.

A cela s'ajoute la suppression des objectifs et les plafonds fixés en novembre 2018 dans le programme HPE Partner Ready. HPE va plus loin et annonce en supplément la suspension des seuils de revenus pour l'entrée dans ce programme pour son année fiscale 2021. Ainsi, les partenaires conserveront leurs niveaux encore un an, à condition de répondre aux critères de formation et de certification requis. Les sessions de formation de HPE continuent en ligne, le fournisseur précisant que des sessions d'aide à la vente et en marketing numérique seront ajoutées au catalogue. Les événements annuels HPE Discover et le Partner Growth Summit auront bien lieu, mais en ligne, du 22 au 25 juin 2020.

Une restructuration qui montera d'un cran d'ici 2022

Après la pandémie, HPE a lancé une réorganisation profonde de son activité. D'abord ciblée sur son management afin d'accélérer sa transformation vers le « as a service », cette restructuration va monter d'un cran au cours des deux prochaines années. Des changements de la main-d'oeuvre, du modèle immobilier et des processus commerciaux vont être mis en place pour permettre à HPE de réaliser des économies brutes d'au moins 1 Md$. Ce plan sera mis en oeuvre jusqu'à l'année fiscale 2022.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité