CybelAngel lève 33 M€

L’API Rest de CybelAngel permet à la technologie de s’intégrer aux outils de cybersécurité déjà installés pour faciliter la résolution d’incidents. (Crédit : CybelAngel)

L’API Rest de CybelAngel permet à la technologie de s’intégrer aux outils de cybersécurité déjà installés pour faciliter la résolution d’incidents. (Crédit : CybelAngel)

Sur le marché de la cybersécurité, l'éditeur français CybelAngel développe une plateforme de détection des fuites de données. Il vient de réaliser un tour de table de série B de 33 M€ qui porte à 48 M€ le total des fonds levés depuis sa création.

Pour protéger la propriété intellectuelle des entreprises et leurs données qui sont de plus en plus souvent partagées avec des plateformes tierces, dans le cloud ou sur des équipements connectés, CybelAngel explore tous les recoins d'Internet pour détecter les fuites de données et alerter ses utilisateurs pour y remédier rapidement. Quelques semaines après avoir intégré le French Tech 120, l'éditeur vient de lever 33 M€ dans un tour de table de série B, conduit par Prime Ventures et Tempocap avec Bpifrance, Open CNP et plusieurs investisseurs du secteur IT. A l'occasion de cette nouvelle levée, qui porte à 48 M€ le total des fonds levés depuis l'origine, cinq entrepreneurs et dirigeants de l'édition de logiciels font leur entrée au capital de la société : Olivier Pomel et Alexis Le-Quoc, co-fondateurs de Datadog, Renaud Deraison, co-fondateur de Tenable, Lou Shipley, ancien CEO de Black Duck Software et Stephan Dietrich, co-fondateur de Neolane (racheté par Adobe).

Créé à Paris en 2013, l'éditeur CybelAngel s'est également installé à New York où se trouve maintenant son co-fondateur et DG, Erwan Keraudy. Les fonds levés seront utilisés pour accélérer le développement de la société à l'international, pour mettre en place des partenariats stratégiques et pour étendre les capacités de la plateforme. Ils viendront notamment renforcer l'activité en Amérique du Nord « où la demande pour protéger la supply chain numérique et gérer les risques liés aux systèmes tiers s'accroissent de façon exponentielle », indique Erwan Keraudy dans un communiqué. Pour identifier les fuites de données, CybelAngel détecte plus d'un milliard de documents par jour et s'appuie sur l'apprentissage machine pour en évaluer la sensibilité. Son API Rest permet à la technologie de s'intégrer aux outils de cybersécurité déjà installés pour faciliter la résolution d'incidents. La plateforme est utilisée par des clients comme le pétrolier Total et le groupe pharmaceutique Sanofi.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

Articles sur CybelAngel

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité