Dell EMC : les Vblock laissent leur place aux VxBlock

Pour ses systèmes convergés, DellEMC mise sur ses VxBlock depuis le retrait des Vblock.

Pour ses systèmes convergés, DellEMC mise sur ses VxBlock depuis le retrait des Vblock.

Avec la fin du support des switchs virtuels tiers par VMware, les Vblock passent à la trappe au profit des VxBlock qui reposent encore sur les serveurs Cisco UCS. Pour combien de temps encore.

Quelques semaines après son rendez-vous annuel DellEMC World, Dell EMC annonce une modification majeure dans ses systèmes convergés : l'abandon des commutateurs Cisco Nexus 1000v dans les Vblock au profit de la solution distribuée vSwitch de VMware avec le VxBlock commercialisé en mars 2015. Lancée en 2009 dans le cadre d'un partenariat stratégique entre EMC (stockage), Cisco (serveurs et switch) et VMware (virtualisation), la gamme Vblock - hier commercialisée par l'entité VCE - a lancé le mouvement des solutions intégrées avec des composants soigneusement validés et un support niveau 1 et 2 assuré par les trois partenaires.

Depuis le rachat d'EMC par Dell, le partenariat avec Cisco nous semblait sur la sellette même si les dirigeants de Dell EMC nous avaient assurés qu'il n'en n'était rien lors de leur dernier évènement à Las Vegas. Pas question de remplacer les serveurs lames Cisco UCS par des équipements Dell même si c'est bien une des spécialités du fournisseur texan. Dell EMC a donc décidé de procéder par étape en commençant par bouter les switchs Nexus virtuels 1000v pour vSphere au profit de la solution vSwitch de VMware. C'est une décision sans surprise puisque VMware avait déjà annoncé la fin du support des commutateurs virtuels tiers dans vSphere 6.5.

Des offres convergées et hyperconvergées

Même si VCE a été mise en berne, l'entité Global Systems Engineering - dirigée par Chad Sakac - rassemble aujourd'hui les systèmes convergés VxBlock et hyperconvergés VxRack et VxRail. Sans oublier le partenariat de Dell avec Nutanix pour les clients qui le désirent. Chad Sakac a d'ailleurs déclaré que près de 90% des clients de Dell EMC choisissaient VxBlock plutôt que Vblock et le faisaient depuis quelque temps. Ils préfèrent utiliser le logiciel de VMware aux commutateurs Cisco Nexus 1000v et envisagent de déployer immédiatement ou un peu plus tard une solution SDN, VMware NSX ou Cisco ACI même si le support de ce dernier reste incertain à l'avenir.

Le changement de Vblock à VxBlock reflète le fait que les clients décident avec leurs pieds, selon Chad Sakac. « C'est une simplification pour eux et pour nous », a-t-il bloggé jeudi. « À partir du 1er juillet, nous ne proposerons que les VxBlock Systems dans notre offre CI ». Dans un communiqué de presse, DellEMC indique que la société continuera à vendre des extensions supplémentaires pour les Vblock (par exemple, en ajoutant plus de disques durs ou de SSD ou des liens pour raccorder une baie Isilon) et à proposer des améliorations mineures jusqu'au 30 juin 2020. « Nous continuerons également à offrir des correctifs de service et de sécurité jusqu'au 30 juin 2022 ». Chad Sakac a déclaré que les clients de Vblock peuvent rester avec Vblock jusqu'en 2022 ou passer à VxBlock via une offre de service simple. La messe est dite.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité