Dell repense son offre de stockage milieu de gamme

Dell Technologies est reparti d'une feuille blanche pour repenser son offre milieu de gamme PowerStore. (Crédit Photo: Dell Techologies)

Dell Technologies est reparti d'une feuille blanche pour repenser son offre milieu de gamme PowerStore. (Crédit Photo: Dell Techologies)

Dell Techonologies repense son offre de stockage à destination du marché milieu de gamme avec PowerStore. Parmi les innovations, elle comprend le support du NVMe de bout en bout et des composants Optane, de la modularité, du machine learning et un déploiement innovant.

A cette époque, Dell organise son évènement annuel à Las Vegas. Mais Covid-19 oblige la grande messe a été virtualisée et les annonces ont fait l'objet de webconférences. Parmi les annonces, la première concerne le stockage et plus exactement le marché du milieu de gamme. L'année dernière, Dell Technologies avait présenté Unity XT, une offre là aussi pour ce segment de marché. Là, le constructeur dévoile PowerStore, qui a vocation à unifier l'ensemble des offres milieu de gamme. « Nous sommes repartis d'une feuille blanche, en réécrivant le code et adoptant une nouvelle architecture », explique Daniel Watelet, ingénieur stockage chez Dell EMC.

Du NVMe de bout de bout

Le fruit de ce travail s'articule autour de trois piliers « data centric, infrastructure intelligente et adaptabilité », ajoute le responsable. Sur le premier point, PowerStore qui s'adresse à tout type de workload virtuel, physique et les services de fichiers (comme VMware), mise sur le NVMe de bout en bout pour assurer les aspects performances en supportant les mémoires persistantes Optane d'Intel. Ces dernières sont nécessaires « pour des environnements applicatifs qui ont besoin de parallélisme important », constate Danie Watelet. « Dans un avenir proche, les baies seront capables de gérer le NVMe over Fabric afin de réduire la latence entre l'application et le stockage », souligne Daniel Watelet. Côté déduplication et compression des données, Dell s'engage à garantir un ratio de 4 pour 1 afin d'assurer une meilleure efficience du stockage en s'appuyant sur un Asic dédié.

Sur le plan matériel, PowerStore se décline en 5 modèles : 1000, 3000, 5000, 7000 et 9000. Ils disposent tous de quatre processeurs Intel Xeon et deux contrôleurs (actif/actif), les différences se font sur le nombre de coeurs (de 32 à 112) et la quantité de DRAM (de 384 Go à 2, 5 To). De taille 2U, la baie comprend 25 emplacements de stockage flash ou SCM (Storage Class Memory) Optane d'Intel. Dans ce cadre, Dell permet une approche à la fois scale up (en ajoutant des tiroirs de disques jusqu'à 2,8 Po) et scale out (en liant jusqu'à 4 baies au sein d'un même cluster).

Automatisation et modularité

L'autre volet de PowerStore réside dans l'adaptabilité et la flexibilité du déploiement. En s'appuyant sur PowerStore OS, l'heure est à l'automatisation et à la modularité pour les baies de stockage. Sur le premier point, l'orchestration peut être gérée par des outils comme Ansible (Red Hat) ou Kubernetes pour la partie conteneurs ou Vrealize orchestrator pour les environnements VMware. « En adoptant l'approche infrastructure as a code, on élimine des tâches manuelles et on peut reproduire les process sur plusieurs environnements de stockage », observe Daniel Watelet.

PowerStore OS a été repensé lui aussi pour comprendre « des modules conteneurisés pour différentes tâches : systèmes de fichiers (bloc et fichiers, le mode objet n'est pas disponible pour les PowerStore), la compression, les messages d'erreur, ..., détaille le responsable. Il ajoute qu'« il est possible de développer son propre module comme par exemple un module sur le NAS (SD NAS) adaptable sur une plateforme haut de gamme. L'objectif est de capitaliser sur le développement ».

Un déploiement data intensive et un pilotage intelligent

Autre innovation, Dell ajoute au déploiement classique, une version baptisée « Appson ». Cette dernière se définit comme « un environnement ESXi sur chaque noeud et PowerStore OS en appliance virtuelle. Ce mode s'adresse à des applications qui ont besoin d'accéder souvent aux données comme par exemple des workloads de type Splunk, Flink, Spark, des environnements Edge », explique Daniel Watelet. Cette orientation n'empiète-t-elle pas sur le HCI VxRail ? « Non, le HCI est très orientée sur compute et réseau, Appson n'a pas vocation à héberger des milliers de VM et se positionne sur du stockage intensif », répond Sébastien Verger, CTO de Dell Technologies France. A noter que PowerStore en mode VM n'est pas encore disponible.


Enfin dernier étage de la fusée PowerStore, le pilotage avancé des baies. Dell Technologies s'appuie sur le moteur de machine learning de CloudIQ pour « monitorer les dérives de fonctionnement, détecter les défaillances par exemple d'un chemin entre une application et le stockage, observer l'évolution de la capacité du stockage », conclut Daniel Watelet.


Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité