EBP annonce à son tour la conversion de son catalogue au SaaS

René Sentis, PDG et fondateur d'EBP. Crédit photo : D.R.

René Sentis, PDG et fondateur d'EBP. Crédit photo : D.R.

L'éditeur procédera dans quelques semaines au lancement de ses produits en mode SaaS pour finir par proposer la quasi-totalité de son catalogue dans le cloud d'ici la fin 2013.

Après l'éditeur de logiciels de gestion Ciel, c'est au tour de son concurrent EBP d'annoncer le lancement prochain de versions SaaS de ses produits. A la différence du premier, qui mise sur la fourniture de services hébergés autour de sa gamme Evolution (le haut de gamme chez Ciel), le second entend placer la quasi-totalité de son catalogue dans le cloud. « Ce n'est plus qu'une question de semaines avant que nous proposions les premiers produits. Nous commencerons par rendre accessibles en mode SaaS nos logiciels classiques, puis ceux de la gamme pro et enfin ceux de la Ligne PME. Ce processus devrait avoir été achevé d'ici la fin 2013 », explique René Sentis, le PDG et fondateur d'EBP.

Certains revendeurs pourront héberger les logiciels

Toute la politique commerciale que l'éditeur compte déployer autour de ses nouveaux services n'est pas encore arrêtée. Mais, « notre réseau de distribution sera pleinement intéressés », tient déjà à préciser Frédéric Dannery, le directeur commercial d'EBP. Ce dernier est déjà en mesure d'indiquer que deux types de partenariats seront proposés aux revendeurs. Le premier consistera pour eux à commercialiser les logiciels en mode SaaS d'EBP, hébergés par l'éditeur lui-même, moyennant une marge sur le prix des loyers. Le second donne la possibilité aux partenaires d'héberger les services sur leurs propres infrastructures. « Peu d'entre eux pourront choisir cette option qui demande de remplir certaines conditions techniques », indique Frédéric Dannery.

Bien avisé, EBP a choisi de permettre à ses revendeurs de signer en leur nom avec les clients les contrats (sans engagement de durée) d'utilisation de ses logiciels en mode SaaS. Il évite ainsi la grogne qu'a fait monter Microsoft parmi ses revendeurs en obligeant les entreprises à signer avec lui pour utiliser Office 365. Le géant du logiciel devrait faire marche arrière d'ici la fin du mois de février.

EBP était déjà dans le SaaS mais pas les logiciels EBP

La disponibilité prochaine des logiciels d'EBP dans le cloud ne signifie pas pour autant que l'éditeur était absent du marché du SaaS. En 2006, la société a fait l'acquisition d'Itool, aujourd'hui Itool by EBP, qui propose des logiciels de comptabilité et de facturation en mode hébergé. « Cette filiale d'EBP propose ses propres applications. En outre, elle est d'avantage positionnée sur l'entrée de gamme et cible plus particulièrement une clientèle de franchisés et d'agents d'assurance », explique René Sentis. Le lancement des logiciels en mode SaaS d'EBP ne remet donc pas en cause l'existence d'Itool.

L'an dernier, cette filiale du groupe a connu une hausse de 30% de son chiffre d'affaires. Une progression plus forte que celle de l'ensemble du groupe qui a atteint 5,1% à 29,3 millions d'euros. Lancée il y a trois ans, la Ligne PME d'EBP a contribué à hauteur de 1,5 M€ (+100% sur un an) au résultat global du groupe. Dans l'ensemble, EBP réalise un tiers de ses ventes dans le domaine de la comptabilité et un quart dans la gestion commerciale.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité