Econocom : Jean-Louis Bouchard cède la direction générale du groupe à Laurent Roudil

Laurent Roudil (à gauche), devient directeur général du groupe Econocom et sera épaulé par Angel Benguigui au poste de directeur général délégué. Crédit photo : Econocom

Laurent Roudil (à gauche), devient directeur général du groupe Econocom et sera épaulé par Angel Benguigui au poste de directeur général délégué. Crédit photo : Econocom

Redevenu directeur général d'Econocom à la fin 2018, Jean-Louis Bouchard va laisser la direction de l'entreprise à Laurent Roudil qui sera épaulé par Angel Benguigui. Il continuera de son côté à exercer ses fonctions de Président en charge, notamment, des acquisitions stratégiques.

La période de reprise en main opérationnelle d'Econocom par son fondateur va bientôt prendre fin. « Après une période d'assainissement et de consolidation », Jean-Louis Bouchard devrait céder son poste de directeur général du groupe de distribution et de services IT à Laurent Roudil. La nomination de ce dernier, qui doit aussi devenir administrateur délégué, sera proposée par le conseil d'administration à l'assemblée générale du groupe le 31 mars 2022. Les actionnaires et les dirigeants d'Econocom devront également se prononcer sur la nomination d'Angel Benguigui aux fonctions de directeur général délégué. Jean-Louis Bouchard demeurera Président du groupe Econocom et continuera de s'impliquer dans ses projets de fusion-acquisition et sa communication institutionnelle.

Le projet de changement de gouvernance d'Econocom intervient dans la foulée de la publication de ses résultats provisoires pour 2021 qui font apparaître un chiffre d'affaires en légère baisse (-0,5%) et un bénéfice opérationnel en forte hausse (+16%). Il « vise à soutenir l'ambition du groupe de changer d'échelle et d'entrer dans une nouvelle phase de croissance », afin de doubler de taille d'ici la fin de la décennie. Laurent Roudil et Angel Benguigui connaissent bien le groupe pour l'avoir rejoint depuis de nombreuses années et avoir été les artisans de sa consolidation et de son désendettement.

Des spécialistes des services et de la finance aux manettes

Jusqu'ici directeur général d'Econocom France depuis 2020, Laurent Roudil rallie Econocom en 2015 au poste de directeur des comptes stratégiques après un peu plus de deux ans passés à la tête de BT dans l'Hexagone. Précédemment, il fut notamment le directeur commercial de Cap Gemini France et le directeur international de Siveco Group.

L'arrivée d'Angel Benguigui chez Econocom date quant à elle de 2006. Il prend alors le poste de country manager pour l'Espagne dont il développe les différentes branches d'activité (services, distribution, financement) notamment via des opérations de croissance externe. Ancien du Crédit Lyonnais et du Crédit Agricole, il est encore pour quelques semaines le directeur général de l'activité finance du groupe Econocom depuis 2019.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité