EfficientIP lève 10 millions d'euros

Avec l'IA, EfficientIP espère analyser un grand nombre de transactions par seconde, détecter les dysfonctionnements, l'export de données et les opérations malveillantes d'après son PDG David Williamson. (crédit : D.R.)

Avec l'IA, EfficientIP espère analyser un grand nombre de transactions par seconde, détecter les dysfonctionnements, l'export de données et les opérations malveillantes d'après son PDG David Williamson. (crédit : D.R.)

L'acteur français EfficientIP positionné sur le marché DDI (DNS, DHCP et IPAM) est parvenu à lever 10 millions d'euros auprès d'un nouvel actionnaire, Jolt Capital. Outre un renforcement de son empreinte à l'international, le groupe compte accroître sa R&D pour intégrer de l'IA pour automatiser la prise de décision et l'analyse en masse de données et des dysfonctionnements.

EfficientIP, spécialisé dans la gestion des parcs d'adresses IP et le marché du DDI (DNS DHCP IPAM) a annoncé sa seconde levée de fonds. Après une première fin 2011 de 2,5 millions d'euros, le fournisseur a réussi une seconde d'un montant plus conséquent, 10 millions d'euros. A noter que pour cette opération a été menée auprès d'un seul actionnaire, nouvel entrant aux côtés des historiques, à savoir Jolt Capital. « Notre activité nécessite d'avoir des serveurs haute performance, on est sur un marché de l'automatisation des réseaux où la dynamique s'accélère où il y a peu de sociétés industrielles en place », nous a expliqué David Williamson, PDG d'EfficientIP.

Cet apport va permettre à la société de renforcer ses capacités opérationnelles en recrutant des commerciaux et des avant-ventes en France, mais surtout à l'étranger, notamment en Amérique du Nord et en Asie où EfficientIP indique avoir « beaucoup de traction ». La société compte aussi investir pas mal dans le channel et être plus agressif sur le plan marketing aux US où la concurrence est présente avec Infoblox et Bluecatnetworks. La société entend doubler ses forces de ventes outre-Atlantique et renforcer également ses structures de support (RH, juridique...). Les fonds vont aussi servir à renforcer la R&D en particulier sur la partie sécurité DNS. « Nous avons un grand axe de développement avec l'intégration de l'IA sur la partie sécurité DNS qui va permettre d'améliorer la facilité de prise de décision sur des volumes d'attaques en analysant un grand nombre de transactions par seconde, détecter les dysfonctionnements, l'export de données et les opérations malveillantes ».

Un oeil sur le Japon et une succursale en Suisse

En termes de clients, la société compte notamment SNCF, le ministère de l'Economie et des Finances ou encore le Crédit Lyonnais, Renault-Nissan, sans compter de nombreuses références mondiales comme Boeing et Netflix ou encore Pfizer. Depuis 2013 le groupe est présent aux US et compte là-bas 300 clients. « On a un millier de clients actifs dans 57 pays », précise David Williamson. Aujourd'hui, le groupe réalise 70% de son activité à l'international. « Sur 2019 on va facturer un peu plus de 21 millions d'euros, et on a une croissance extrêmement forte de 40% sur les activités de maintenance et les nouveaux business », poursuit le dirigeant.

Différents bureaux seront ouverts en 2020, non seulement en Amérique du Nord mais aussi en Asie, à Singapour ou encore à Jakarta en Indonésie. Le groupe a également vocation à s'installer en Thaïlande et regarde des opportunités business comme au Japon. Cette fois d'extension de présence à l'export ne se fera cependant pas au détriment de l'Europe. « On a ici beaucoup de réserve de croissance, en Allemagne, en UK et en Espagne. On va chasser les pays nordiques et le Benelux et créer une succursale en Suisse. La France c'est notre hub, là où sont toutes les forces centrales et toute la R&D, on recrute aussi de manière constante même si ce n'est pas facile de trouver les meilleurs profils », conclut David Williamson.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

Articles sur EfficientIP

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Publicité