ERP : la stratégie de ventes indirectes d'Axelor entre dans une nouvelle phase

 « L'idée de travailler avec des partenaires a germé dans nos esprits dès 2018. Les choses ont commencé à se concrétiser en 2019 », explique Laith Jubair, le dirigeant d'Axelor. Crédit photo : D.R.

« L'idée de travailler avec des partenaires a germé dans nos esprits dès 2018. Les choses ont commencé à se concrétiser en 2019 », explique Laith Jubair, le dirigeant d'Axelor. Crédit photo : D.R.

Un an après avoir commencé à recruter des intégrateurs pour commercialiser son ERP, Axelor en compte actuellement onze à ses côtés. Début 2020, l'éditeur s'est doté d'un programme partenaires pour amplifier les ralliements.

Pour un nouvel arrivant sur le marché de l'ERP, le Français Axelor fait montre de célérité en termes de développement de ses ventes indirectes. Testé pendant quatre ans, son progiciel Axelor Open Suite n'est en effet disponible que depuis 2018 dans une version aboutie. Et pourtant, l'entreprise a déjà onze partenaires à son actif en France (et une vingtaine à l'étranger). On compte parmi eux des intégrateurs tels qu'AVR Solutions, iOrga Group, Misyl-Services, Actium SI, ou encore TRSB. « L'idée de travailler avec des partenaires a commencé à germer dans nos esprits dès 2018. Les choses ont commencé à se concrétiser en 2019 », explique Laith Jubair, le dirigeant d'Axelor. Dans sa quête de revendeurs, l'éditeur a notamment été aidé par la disponibilité de sa solution en open source. Ce modèle de licence a permis à des professionnels de l'IT de tester facilement l'ERP.

Doubler la taille du réseau de distribution en 2020

L'an dernier, les relations d'Axelor avec son réseau de distribution étaient gérées au cas par cas. Depuis début 2020, elles ont été structurées à travers le lancement d'un programme partenaires. Le dispositif doit aussi permettre à l'éditeur d'élargir les rangs de ses revendeurs. En France, l'objectif est de s'entourer de dix revendeurs supplémentaires, afin de permettre à Axelor de se concentrer toujours plus sur un métier d'éditeur qui n'a pas toujours été le sien.

Au moment de sa création en 2005, Axelor est une ESN spécialisée dans le développement logiciel orienté vers la gestion des processus métiers. Pour faciliter et accélérer le travail de ses développeurs, elle finit par concevoir une plate-forme de développement générique que l'on pourrait qualifier aujourd'hui de low-code. Par la suite, elle l'utilise pour développer la solution complète qu'est Open Suite. « Nous proposons tous les modules dont ont besoin les entreprises : achat, comptabilité, gestion des notes de frais, RH, gestion de la production... Le mode même de développement de notre ERP fait que les clients ou les partenaires peuvent créer et modifier simplement des processus métiers totalement intégrés », assure Laith Jubair.

50 clients équipés

Open Suite s'adresse principalement aux PME et les ETI, et plus particulièrement aux sociétés de services orientées vers la gestion d'affaires et les industries de production. Le secteur public est également ciblé. A l'heure actuelle, une cinquantaine d'entreprises utilise l'ERP, l'une d'entre elles l'ayant déployé pour 25 000 utilisateurs. Le progiciel est à la fois disponible en SaaS ou on premise. Son usage est, certes, régi par les règles du logiciel libre, mais Axelor en propose aussi une version commerciale. Elle donne notamment accès à du support et des mises à jour. « Un client peut commencer avec la licence open source et évoluer ensuite », indique le dirigeant d'Axelor.

Malgré tous les efforts qu'il déploie pour s'entourer d'intégrateurs, Axelor n'a pas l'intention d'arrêter la vente directe du jour au lendemain. D'une part, parce que certains projets sont encore trop complexes pour le niveau de technicité dont disposent actuellement ses partenaires. D'autre part, parce qu'il tire lui-même une part de son chiffre d'affaires de l'intégration. Une part qu'il ne souhaite pas voir bouger. Néanmoins, les revenus incrémentaux seront réservés à son réseau de distribution.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité