Europe : résultats très contrastés pour le marché des infrastructures IT en 2021

En France, les ventes en valeur d'équipements réseaux ont progressé de 11,4% en 2021, contre +5,9% dans l'ensemble des pays européens.

En France, les ventes en valeur d'équipements réseaux ont progressé de 11,4% en 2021, contre +5,9% dans l'ensemble des pays européens.

Les revenus du marché des serveurs ont enregistré leur troisième année de recul en Europe en 2021, tandis que ceux des solutions de stockage et des équipements réseaux affichent des progressions respectives de 4,6% et 5,9%.

Les ventes en valeur de serveurs, de solutions de stockage et d'équipements réseaux des grossistes informatiques ont connu des évolutions bien différentes l'an dernier en Europe. Sapées par un recul de 15% au quatrième trimestre, les premières sont les seules à avoir baissé sur 12 mois, précisément de 4,4%, selon Context. Ce recul n'est certes pas spectaculaire, mais il intervient alors que les revenus du marché des serveurs avaient déjà chuté de 15% en 2020 et de 9% en 2019 sur le continent. Le cabinet d'études y voit les effets de tendances de fond telles que les migrations vers des infrastructures de cloud hybride et la place toujours plus importante du logiciel dans les data centers.

Également touchées par le contexte général de pénurie de composants et d'entrée en vigueur de nouvelles restrictions liées au Covid-19, le marché des solutions de stockage à lui aussi fini 2021 en baisse (-4,2% en valeur au T4). Mais ses performances des trimestres précédents ont été suffisamment bonnes pour lui avoir permis de progresser de 4,6% sur l'ensemble de l'année. Les ventes annuelles de baies de stockage et de systèmes hyperconvergés ont respectivement crû de 5,1% et 5,3%.

+13% de croissance annuelle pour les réseaux sans fil

Le marché des équipements réseaux affiche de son côté une croissance en valeur de 5,9% sur l'ensemble de l'année 2021, incluant une progression de 13% pour les seuls produits sans fil. C'est celui qui a le mieux résisté au quatrième trimestre avec un recul très limité de 0,5%. De surcroît, « le chiffre d'affaires du dernier trimestre 2021 est en fait assez élevé. Il n'a évolué en territoire négatif qu'à cause d'une comparaison avec le quatrième trimestre 2020 au cours duquel les investissements des entreprises avaient repris suite à la fin de la première vague de Covid-19 », explique Gurvan Meyer, analyste chez Context.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité