Facebook s'apprête à écoper d'une amende de 5 Md$

Le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, avait annoncé au printemps dernier provisionner 3 milliards de dollars en vue de régler une amende record à la FTC. (Crédit : D.R.)

Le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, avait annoncé au printemps dernier provisionner 3 milliards de dollars en vue de régler une amende record à la FTC. (Crédit : D.R.)

D'après Reuters, la Commission fédérale du commerce aux Etats-Unis serait prête à infliger une amende de 5 milliards de dollars à l'encontre de Facebook dans l'affaire Cambridge Analytica. Une annonce qui n'a pas déstabilisé le cours de bourse qui a progressé en fin de séance vendredi dernier plus de 2,6%.

La négociation entre Facebook avec la FTC (Commission fédérale du commerce aux Etats-Unis) pour limiter la casse financière pour solder l'affaire Cambridge Analytica ne semble pas tourner à l'avantage du géant des réseaux sociaux. D'après une source proche du dossier évoquée par Reuters, la société américaine pourrait en effet être contrainte à régler une amende de 5 milliards de dollars, soit la plus importante somme jamais demandée par la Commission à une entreprise.

Facebook s'attendait à ce qu'une amende astronomique lui soit demandée, ce dernier avait d'ailleurs déjà provisionné dans ses comptes 3 milliards de dollars au printemps dernier. Ce règlement imposé par la FTC s'accompagnerait également de restrictions concernant la façon dont Facebook menace la vie privée des utilisateurs sans que l'on sache cependant à l'heure actuelle ce qu'elles recouvrent exactement.

Plus de 2,4 Md$ de résultat net au 1er trimestre 2019

Pour Facebook, cette amende ne remet pas en cause sa viabilité financière : pour son premier trimestre 2019, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 15,1 milliards de dollars pour un résultat net de 2,43 milliards. Pour l'ensemble de son exercice 2018, le groupe a réalisé 56 milliards de revenus et dégagé 22 milliards de profits. Les actionnaires semblent même avoir déjà anticipé cette annonce, le cours de bourse n'ayant pas du tout été affecté. Après un cours d'ouverture vendredi 12 juin en très légère baisse sous la barre des 200 dollars, l'action a remonté pour flirter avec les 205 dollars et clôturer en hausse de 2,61%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité