François Volpoet prend la direction de Snowflake France

François Volpoet (à dr.) aux côtés du cofondateur de Snowflake, Benoit Dageville, lors de la remise du trophée de la Personnalité IT 2018, en mars dernier. (Crédit : Serge Leblal)

François Volpoet (à dr.) aux côtés du cofondateur de Snowflake, Benoit Dageville, lors de la remise du trophée de la Personnalité IT 2018, en mars dernier. (Crédit : Serge Leblal)

Snowflake a choisi François Volpoet pour succéder à Ivan Smets à la tête de ses activités en France. Il aura pour mission de poursuivre le développement de la start-up dans l'Hexagone.

Jusqu'au mois de janvier dernier, François Volpoet était le directeur général France de l'éditeur Check Point Software. Changement d'univers, puisqu'il rejoint Snowflake et ses entrepôts de données, au même poste que pour son précédent employeur. Il succède ainsi à Ivan Smets, promu à la tête des activités commerciales de l'éditeur en Europe du Sud. M. Volpoet devra poursuivre le développement de Snowflake dans l'Hexagone. Sa connaissance du marché et de son écosystème devrait lui être particulièrement utile dans cette tâche.

Avant son passage de 18 mois chez Check Point, François Volpoet avait déjà occupé un poste de vice-président sur la division Enterprise en France pour Dell EMC. Plus tôt encore, il est resté près de douze ans chez HP Software, où il a gravi les échelons, de manager ventes à directeur des ventes pour l'ensemble de la zone EMEA. Il a également travaillé chez Opsware, BMC Software, Perform et, au tout début de sa carrière, chez Eurotherm.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité