Fujitsu simplifie la certification de ses partenaires Select

Olivier Van Den Daele, responsable de la distribution de Fujitsu France. Crédit photo : D.R.

Olivier Van Den Daele, responsable de la distribution de Fujitsu France. Crédit photo : D.R.

Les partenaires Select de Fujitsu pourront garder leur statut sans réévaluation plus d'un an si aucune évolution technologique ne justifie leur réévaluation. Le nombre de certification que les collaborateurs des revendeurs doivent obtenir a été revu à la baisse.

De nos jours, tout fournisseur faisant évoluer son programme partenaires le justifie, au moins en partie, par la volonté de simplifier la vie de ses revendeurs. Fujitsu ne fait pas exception à la règle avec les dernières modifications apportées à son programme Select Partner. Au chapitre de celles-ci figure le fait que le fournisseur a mis fin à la réévaluation automatique des compétences des membres de son réseau tous les 12 mois. « Si aucune évolution n'intervient dans notre offre au cours de cette période, le partenaire conserve son statut au-delà, sans démarche à effectuer. C'est nous qui l'inviterons à renouveler ses compétences à travers des formations lorsque cela sera nécessaire », explique Olivier Van Den Daele, le responsable de la distribution de Fujitsu France. Le fournisseur se voulant une entreprises innovante, inutile d'anticiper que cette période puisse être extrêmement étendue.

Des certifications nominatives et moins nombreuses

L'autre grand changement opéré par Fujitsu au sein du Programme Select porte sur les certifications techniques et commerciales que doivent passer les collaborateurs des revendeurs. Première nouveauté dans ce domaine, les certifications obtenues deviennent nominatives, alors qu'elles étaient jusqu'ici données à l'entreprise partenaire. Le but, explique Olivier Van Den Daele, est de rendre les choses plus attrayantes, notamment parce que cela en rajoute sur le CV d'un salarié. « Nous sécurisons néanmoins le revendeur en invalidant la certification du commercial ou de l'ingénieur lorsqu'il quitte l'entreprise. Et si l'une de ses ressources certifiées part, le partenaire conserve son statut dans le programme au moins un an », ajoute le responsable distribution de Fujitsu France.

Pour obtenir leur statut, les revendeurs auront en outre moins de collaborateurs à certifier. A titre d'exemple, un revendeur qui voulait obtenir une spécialisation autour des offres pour data center de Fujitsu devait faire passer jusqu'ici au moins quatre certifications à des salariés. Désormais, deux suffisent (une commerciale, une technique). Par ailleurs, ces formations délivrées par la Fujitsu Academy peuvent se dérouler intégralement en ligne, ce qui n'était pas le cas il y a encore peu de temps. Le Covid-19 a accéléré les choses dans ce sens.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité