Google lorgnerait sur OpenSolaris

Google testerait actuellement OpenSolaris dans la perspective de le déployer massivement dans ses centres de calculs, en lieu et place de la distribution Red Hat personnalisée actuellement utilisée. Plusieurs indices convergents le laissent à penser, même si Google se refuse pour l'instant à tout commentaire. Selon Robet Worrall, DSI de Sun, Google exploite déjà une « quantité significative » de systèmes sous Solaris dans ses centres de calcul et fait partie de ces clients « enthousiastes à l'idée » de remplacer plus de serveurs Linux par des serveurs Opteron de Sun équipés de Solaris. Selon Computerworld, un administrateur système spécialisé sur Solaris aurait appris que Google prévoyait de créer et de tester sa propre version d'OpenSolaris, au cours d'un entretien d'embauche. Stephen Arnold, consultant et auteur du livre The Google Legacy, estime quant à lui que des « dizaines de personnes soutiennent Solaris chez Google. » Mais, prudent, il doute qu'une migration massive soit envisageable dans un proche avenir, relevant notamment le fait que Google a fini d'ouvrir ses centres de calcul ultra-secrets en 2004. OpenSolaris est la déclinaison open source de l'Unix de Sun. L'éditeur a décidé d'ouvrir son système d'exploitation à la communauté des développeurs il y a un peu plus d'un an. Le site Web communautaire d'OpenSolaris compterait quelques 15 600 utilisateurs enregistrés, contre 25 000 pour OpenSUSE ou encore 380 000 pour OpenOffice.org. EBay, Yahoo, Vonage, Wal-Mart, Disney Mobile et Reuters, notamment, se sont déjà ralliés à Solaris ou à OpenSolaris - y compris dans sa version compilée et prête à l'emploi, Solaris Express.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité