Grossistes : ventes de PC en baisse de 2,4 % au 1e trimestre en Europe de l'Ouest

Les ventes des grossistes français sont une baisse de 11 % sur le marché grand public, et en légère croissance de 2,2 % sur le segment professionnel. (Crédit : Oleg Magni, Pexels)

Les ventes des grossistes français sont une baisse de 11 % sur le marché grand public, et en légère croissance de 2,2 % sur le segment professionnel. (Crédit : Oleg Magni, Pexels)

Selon Context, les ventes d'ordinateurs par l'intermédiaire de grossistes ont baissé de 2,4 % au premier trimestre 2019, en raison d'une demande assez faible du grand public. Dans le même temps, les facturations de PC professionnels connaissent eux un regain de forme, malgré la pénurie de puces Intel.

Sur un rythme similaire à celui du marché global, les ventes des grossistes en matière de PC ont chuté de 2,4 % au premier trimestre, par rapport à la même période un an plus tôt. C'est en tout cas ce qu'a observé Context. Ce sont notamment les facturations de PC grand public qui ont fait plonger les chiffres, avec une baisse de 11,3 %. « Les utilisateurs préfèrent utiliser leur smartphone pour les tâches quotidiennes et voient peu de raison d'acheter de nouvelles machines », note le cabinet.

Les ventes d'ordinateurs portables enregistrent la plus grosse chute sur ce segment, à -12,1 %. Celles concernant les PC fixes s'affaissent de 7,6 %. « La chute générale a été exacerbée par la conjoncture politique et économique de certains pays. Par exemple, au Royaume-Uni, où la confiance des consommateurs est faible en raison de l'incertitude liée au Brexit, les ventes de PC grand public ont baissé de -17,6% », ajoute Marie-Christine Pygott, analyste chez Context.

De l'autre côté du spectre, et comme c'était déjà le cas lors des précédents trimestres, la situation s'améliore nettement pour les ventes de PC professionnels. Celles-ci ont augmenté de 4,6 % par rapport à T1 2018. Le besoin de modernisation des postes de travail, ainsi que la migration vers Windows 10, expliquent ce regain de forme du marché. Les facturations de laptops ont gagné 6,6 %, celles des ordinateurs de bureau, 0,6 %. La hausse des ventes de stations de travail est plus importante encore, à +11,3 % pour les systèmes mobiles et +4,9 % pour les fixes.

AMD profite des problèmes d'Intel

La soudure liée à la relative pénurie de puces d'Intel a entraîné de grandes fluctuations dans les mouvements de stock des grossistes au cours des derniers trimestres. Les fournisseurs essayant d'orienter la demande en fonction de l'offre disponible. Par conséquent, la part globale des PC équipés de la technologie AMD a atteint 6,7 % des ventes professionnelles et 14,7 % des PC grand public ce trimestre, soit une augmentation de 2,5 % d'une année sur l'autre dans chaque cas.

Quant à la ventilation géographique, on notera que les distributeurs allemands (-19,2 %) et britanniques (-17,6 %) ont particulièrement souffert sur le marché des PC grand public. La France enregistre elle une baisse de 11 % de ses ventes sur ce même marché, et une légère croissance de 2,2 % sur le segment professionnel. A noter que l'Irlande est le seul pays d'Europe de l'Ouest où les grossistes ont pu bénéficier d'une hausse de leurs ventes aussi bien sur le marché consommateurs (+0,5 %) que sur celui dédié aux entreprises (+22 %).

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité