HP va s'organiser en deux entités distinctes

Trois ans après Leo Apotheker, Meg Whitman relance la scission de HP en deux entités distinctes.

Trois ans après Leo Apotheker, Meg Whitman relance la scission de HP en deux entités distinctes.

Après des années d'atermoiements, Hewlett-Packard a finalement décidé de séparer ses activités en deux avec deux sociétés cotées en bourse : Solutions d'entreprise d'un coté, PC et Impression de l'autre.

Comme l'annonçait Le Monde Informatique ce matin, Hewlett-Packard vient de présenter son plan visant à séparer en deux ses activités informatiques avec d'un coté les PC et les imprimantes et de l'autre les serveurs, le stockage, le réseau, les logiciels et services aux entreprises. Véritable serpent de mer, ce projet est périodiquement revenu sur le devant de la scène depuis 10 ans sous la pression des actionnaires à la recherche d'une optimisation de leurs dividendes. Avec brutalité - une annonce sèche en plein mois d'août concomitamment au rachat d'Autonomy pour un montant de 10,3 milliards de dollars - Leo Apotheker avait tenté de faire passer la pilule il y a trois ans avant de se voir poussé vers la sortie moins d'un an après sa nomination au poste de CEO.

Meg Whitman a attendu trois ans avant de ressortir le projet qui voit donc la scission en deux partie des activités de HP : Hewlett-Packard Enterprise regroupe les services, le matériel et les logiciels informatiques à destination des entreprises (54,8 Md$ de CA en 2014 pour 6 Md$ de profits), alors que HP Inc. (interdiction de sourire) rassemble les PC de bureau, les portables, les stations de travail et les périphériques d'impression (57,2 Md$ pour 5,4 Md$ de bénéfices toujours en 2014). Les deux sociétés seront cotées en bourse et les actionnaires de HP recevront des actions des deux entreprises. HP prévoit d'achever son démantèlement le 31 octobre prochain, soit à l'occasion de la clôture de son année fiscale 2015.



Meg Whitman conservera le poste de CEO de Hewlett-Packard Enterprise, avec Patricia Russo comme présidente du conseil de surveillance, tandis que Dion Weisler fera office de CEO pour l'entité HP Inc., avec Meg Whiteman comme présidente du conseil de surveillance. Il était jusqu'à présent vice-président exécutif en charge des activités Printing & Personal Systems chez HP. Selon les analystes patentés, les ventes de PC, en particulier au grand public, ont tendance à fluctuer davantage que les solutions et les services professionnels. Elles sont plus sensibles aux variations saisonnières et aux fluctuations économiques. En se séparant de cette activité, HP entendrait isoler les effets de cette branche sur ses activités entreprises présentant une marge plus élevée et plus stable. L'activité impression a longtemps été la vache à lait de HP, qui avait construit un très lucratif business avec les consommables (toners laser et cartouches d'encre).

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité