HPE s'attaque à la complexité des réseaux privés 5G

Station de base 5G développée par Athonet, une entreprise rachetée en 2023 par HPE. (Crédit S.L.)

Station de base 5G développée par Athonet, une entreprise rachetée en 2023 par HPE. (Crédit S.L.)

L'offre HPE Aruba Networking Enterprise Private 5G promet aux entreprises moins de complexité pour le déploiement et la gestion des réseaux cellulaires privés.

Selon HPE Aruba, son service de 5G privée sera aussi facile à déployer et à gérer que les autres services WiFi. Le package Networking Enterprise Private 5G (P5G) est livré avec un coeur 4G/5G intégré, des serveurs ProLiant Gen11, des cartes SIM/eSIM, de petites cellules 4G/5G et un tableau de bord capable de tout gérer via le cloud. L'ensemble est basé sur la technologie 5G d'Athonet acquise en 2023 par HPE, y compris les kits de démarrage CBRS et 5G avec un coeur paquet mobile, des cartes SIM, un choix de fréquences radios et d'autres composants nécessaires pour installer rapidement des réseaux cellulaires privés.

« Jusqu'à présent, la mise en place d'un réseau cellulaire privé d'entreprise était une opération ardue et très personnalisée dont l'élaboration pouvait impliquer jusqu'à sept fournisseurs différents. Avec Enterprise Private 5G, notre objectif est de proposer une offre de fournisseur unique incluant la gestion du coeur et de la fréquence basée sur le cloud, le logiciel du coeur et les serveurs HPE, les options de fréquence de petites cellules intérieures et extérieures, les SIM ou les eSIM, c'est-à-dire, tout ce qui est nécessaire, avec la simplicité et la facilité de gestion du WiFi d'entreprise tel que le connaissent les clients », a déclaré Gayle Levin, responsable du marketing des produits sans fil chez HPE Aruba Networking.

Un tableau de bord dans le cloud pour le pilotage

« Notre offre P5G pour les entreprises comprend des assistants, l'automatisation et le provisionnement sans contact pour faciliter la gestion des opérations du jour 0 au jour N par les équipes IT », a poursuivi Mme Levin. « Les délais de déploiement passent de quelques heures à quelques minutes, et il n'est plus nécessaire de comprendre les complexités technologiques de technologies cellulaires comme le 3GPP », a-t-elle ajouté. Toute la gestion peut se faire à partir d'un tableau de bord central basé sur le cloud. « Mais, très probablement, d'ici à l'année prochaine, les services 5G seront liés à Aruba Central, la principale plateforme de gestion dans le cloud du fournisseur, afin que les clients puissent administrer les réseaux WiFi et 5G privés à partir d'un seul tableau de bord », a précisé Mme Levin. L'offre sera aussi disponible via Greenlake, la plateforme cloud et as-a-service de HPE.

Selon les experts, une offre 5G privée complète, plus facile à déployer et à gérer, devrait intéresser les entreprises qui cherchent à utiliser la technologie dans des cas d'usage variés, pouvant aller de la fabrication à la connectivité des succursales. Selon IDC, « beaucoup d'entreprises qui prévoient de se doter de réseaux cellulaires privés attendent des solutions qui s'intègrent parfaitement à l'infrastructure IT et de réseau existante avant d'investir. Par exemple, pour répondre à la demande, certains fournisseurs s'efforcent d'intégrer la couche de gestion du réseau afin d'offrir une approche unifiée et unique permettant de définir la politique, la sécurité et le trafic en utilisant les mêmes plates-formes que celles actuellement en place pour d'autres réseaux. L'idée est d'intégrer là où c'est possible, pour éviter de simplement superposer un autre réseau, ce qui augmenterait la complexité et les coûts », a écrit le cabinet d'études dans son rapport Worldwide Private LTE/5G Wireless Infrastructure Forecast, 2023-2027. « Le canal prédominant pour les réseaux cellulaires privés reste aujourd'hui les intégrateurs systèmes (SI), suivis par un mélange d'opérateurs, de fournisseurs de cloud et de distributeurs. Cependant, pour que le marché s'étende plus rapidement au niveau mondial et pour que les fournisseurs réalisent plus de profits, le développement d'un canal d'entreprise traditionnel dans lequel une plus grande partie de l'équipement est mise sur le marché par l'intermédiaire de distributeurs et de revendeurs à valeur ajoutée (VAR) s'impose », a déclaré IDC.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité