Impression laser : Samsung mise sur la technologie NFC pour faire la différence

Pour développer son activité impression, Samsung investit sur les connexions mobiles et le cloud, nous a assuré Joosang Eun, vice-président senior en charge de l'activité ventes et marketing de la division Samsung Printing

Pour développer son activité impression, Samsung investit sur les connexions mobiles et le cloud, nous a assuré Joosang Eun, vice-président senior en charge de l'activité ventes et marketing de la division Samsung Printing

Bien décidé à profiter de la montée en puissance du Byod dans les entreprises, Samsung adapte ses imprimantes laser aux nouveaux besoins des salariés.

Samsung lancera à la rentrée une gamme d'imprimantes et de multifonctions laser couleur équipés de la technologie NFC (Near Field Communication). Jusqu'à présent cette interface de communication en champs proche courte portée était surtout utilisée pour échanger des informations avec des terminaux mobiles dans les domaines du transport, de la publicité, de la communication (dans les musées par exemple) et du paiement. Avec sa gamme Xpress NFC, qui comprend la C410W, une imprimante A4 (129 €), la C460W, un multifonction A4 (249 €) et la C460FW un autre multifonction avec fax (299 €), Samsung envisage d'autres d'utilisation, notamment avec les travailleurs nomades. « Avec le développement de la mobilité et du Byod, les salariés sont amenés à travailler dans des locaux ou ils ne sont pas toujours enregistrés avec les droits leurs permettant d'accéder à tous les services présents sur le réseau de l'entreprise », nous a expliqué Chin Yoon, vice-président en charge de l'activité commerciale de l'entité impression de Samsung. « Grâce à la technologie NFC, il suffit à l'utilisateur de présenter son mobile devant l'autocollant signalant la présence du NFC pour lancer l'impression ». 

Un utilitaire, Mobile Print, est toutefois nécessaire pour piloter l'impression. Avec la technologie NFC passive, un lien est envoyé vers le terminal Android de l'utilisateur pour télécharger l'app Mobile Print sur le Play Store de Google, alors qu'avec la technologie NFC active utilisée sur la prochaine génération d'imprimantes Samsung NFC, l'utilitaire pourra être poussé vers le terminal. L'app Mobile Print permet d'imprimer, de scanner ou de faxer un document depuis un smartphone ou une tablette.

Imprimer en WiFi sans mot de passe 

Autre solution, l'utilisation de la technologie WiFi Direct - également non supportée par les terminaux iOS - qui permet de se connecter à un périphérique WiFi compatible sur une distance de 10 mètres maximum, et, ce, sans utiliser de mot de passe. De son coté, Apple pousse sa technologie AirPrint exploitée dans les apps proposées par les principaux constructeurs d'imprimantes, HP, Canon, Epson ou encore Samsung bien sûr.


Pour certifier ses imprimantes, Samsung a investi dans un laboratoire de tests et mesures à Suwon avec notamment une chambre de tests des radiofréquences à 10 mètres.


Ce rendez-vous avec les dirigeants coréens de la division impression de Samsung a également l'occasion d'aborder d'autres sujets comme l'impression 3D. Joosang Eun, vice-président senior en charge de l'activité ventes et marketing de la division Samsung Printing, nous a confié sans détour que « les imprimantes 3D, c'est pour l'industrie. Ce n'est pas dans notre aire. L'usage est très pratique pour le prototypage dans l'industrie, mais nous n'avons pas d'ambition dans ce domaine pour le moment. Mais qui sait... » Au sujet de l'utilisation de toner blanc dans les imprimantes laser bureautiques de la marque, le dirigeant indique que la technologie est intéressante, mais qu'il n'y a pas de projet à ce moment. Rappelons qu'Oki utilise depuis plusieurs années des toners blancs pour l'impression de t-shirts et d'objets promotionnels dans les entreprises.

Enfin, interrogé sur l'ambition de Samsung sur la marché de l'impression, M. Eun a expliqué que l'objectif était de devenir numéro 1 en 2017. « Nous pourrions le faire plus vite, mais nous sommes arrivés les derniers sur le marché. Pour développer son activité, Samsung investit sur les connexions mobiles et le cloud. » Si nous n'avions assisté à la montée en puissance du constructeur sud-coréen dans les secteurs des composants, de la mobilité, des climatiseurs et de l'électronique grand public, cette ambition pourrait sembler démesurée. Rendez-vous en 2017.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité