IT Partners : « dans un contexte de crise, le marché a encore plus besoin de rencontres d'affaires »

A quatre semaines de son coup d'envoi, le salon IT Partners (31 janvier - 1er février), annonce une progression de 10% des exposants et de 36% des  visiteurs pré-inscrits. Pour la 7ème édition, son directeur général Laurent Eydieu maintient le cap d'un salon entièrement voué aux contacts commerciaux, la meilleure réponse à la crise.

Année après année, le salon IT Partners augmente le nombre d'exposants et de visiteurs, malgré les crises, celle de 2008 et, sans doute celle en cours. « Nous gardons beaucoup d'humilité et restons prudents » nous explique Laurent Eydieu, « mais les chiffres de ce 2 janvier sont positifs, avec 10% d'exposants en plus (ils étaient 194 en 2011, ndlr) et 36% de pré-inscrits supplémentaires, par rapport à la même date de l'an passé ; ça ne préjuge pas du total des visiteurs, mais c'est une indication ».

Prudent, et très ferme sur sa ligne directrice : « IT Partners c'est, en début d'année, se rencontrer, se parler, entrer en relation, s'informer régulièrement, pour du commerce, du pur commerce, c'est simple et c'est ce qu'attend le marché. » La crise en cours ne peut que renforcer ce besoin de rencontres et de commerce, parient les organisateurs. « La distribution a besoin de profits, de marges, donc besoin de ce rendez-vous » souligne Laurent Eydieu, « dans un contexte de crise, le marché recherche encore plus de rencontres d'affaires ». 

Pour faciliter les contacts, plusieurs modifications sont apportées. Les espaces sont rebaptisés, au lieu de systèmes PC et serveurs  on trouve  infrastructures, à la place de impression, consommables et reprographie  place à documents, après télécoms et réseaux  c'est désormais communication, qui intègre également la notion de mobilité.

Accueil VIP et village cloud

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité