Jérôme Arnac prend les rênes du marketing et du commerce chez Shadow

Jérôme Arnac arrive chez Shadow après un peu moins de trois ans passés chez Coyote, dont près de deux en tant que directeur marketing et produit. Crédit photo : D.R.

Jérôme Arnac arrive chez Shadow après un peu moins de trois ans passés chez Coyote, dont près de deux en tant que directeur marketing et produit. Crédit photo : D.R.

Le fournisseur de services DaaS Shadow a recruté Jérôme Arnac au poste de chief revenue officer. Ex- directeur marketing et produit de Coyote, celui-ci doit notamment développer les activités de la société sur le marché professionnel.

Le français Shadow muscle son organigramme pour accompagner l'expansion de son offre et son internationalisation. Début décembre, ce fournisseur en Desktop as a Service (DaaS) a officialisé le recrutement de Jérôme Arnac au poste de chief revenue officer. Ce dernier est chargé de diriger les activités marketing et commerciales de l'entreprise, sur le segment grand public comme auprès des professionnels à l'intention desquels la société a lancé sa première offre dédiée en mai. Il supervisera aussi l'entrée de l'entreprise sur de nouveaux territoires, comme l'Espagne où le lancement de ses services aura lieu le 7 décembre.

Jérôme Arnac arrive tout droit de chez Coyote où il a passé un peu moins de trois ans dont près de deux en tant que directeur marketing et produit. Ses premières années de carrière se sont déroulées chez Neuf Cegetel, jusqu'à ce que l'opérateur soit racheté par SFR et que ce dernier transfert Jérôme Arnac à la direction marketing de sa filiale Debitel. Il part ensuite pour La Poste Mobile, puis rejoint Elis, un spécialiste du nettoyage et de l'hygiène, avant de revenir dans les nouvelles technologies via Coyote.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité