Juniper fusionne 2 divisions et réduit ses coûts internes

Rami Rahim, vice-président exécutif de JDI

Rami Rahim, vice-président exécutif de JDI

Après un changement de PDG au mois de janvier, des rumeurs de rachat par Nokia, une mise en accusation publique par le fonds d'investissement Elliott, Juniper se devait de réagir. La société engage une profonde réorganisation interne pour porter ses nouveaux choix technologiques et rationaliser au plus vite ses structures.

Juniper Networks a fusionné deux de ses divisions, Platform systems et Software solutions, afin de mieux aligner le développement de ses produits et technologies pour les marchés du  cloud et des réseaux intelligents. En fusionnant ces deux entités dans une seule, Juniper  Development and Innovation business unit (JDI), le fournisseur veut également éliminer les barrières organisationnelles internes inutiles et construire des systèmes de bout en bout qui vont «écraser» les dépenses d'exploitation, explique Rami Rahim (en photo), vice-président exécutif de JDI, à Network World. C'est l'une des premières analyses publiques qu'un dirigeant de Juniper de haut rang ait livré depuis la création de JDI.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le site de Réseaux et Télécoms

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité