Keith Block démissionne de son poste de co-CEO chez Salesforce

Keith Block a été promu à la co-direction de Salesforce en août 2018. Il a annoncé sa démission. (Crédit : Salesforce)

Keith Block a été promu à la co-direction de Salesforce en août 2018. Il a annoncé sa démission. (Crédit : Salesforce)

La fin de l'exercice fiscal 2020 de Salesforce est riche en rebondissements. L'éditeur CRM annonce des revenus totaux de 17,1 Md$ et l'acquisition de Vlocity pour 1,33 Md$. Mais le départ surprise de son co-CEO Keith Block jette une ombre sur ces annonces pourtant positives.

La fin de l'exercice fiscal 2020 de Salesforce est riche en rebondissements. L'éditeur CRM annonce des revenus totaux de 17,1 Md$ et l'acquisition de Vlocity pour 1,33 Md$. Mais le départ surprise de son co-CEO Keith Block jette une ombre sur ces annonces pourtant positives.Marc Benioff reprend seul les rennes de Salesforce. Sans trop détailler les raisons de son départ, Keith Block a annoncé sa démission de la co-direction de l'éditeur CRM. Selon un communiqué, il restera conseiller du CEO, sans avoir de missions prédéfinies pour autant. Keith Block a été promu à la co-direction de Salesforce en août 2018 et semblait s'être bien placé pour succéder à son CEO historique.

Dans le même temps, Salesforce a publié les résultats de son exercice fiscal 2020, clos le 31 janvier. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 17,1 Md$, soit une hausse de 29% par rapport à l'année précédente. Les revenus d'abonnement et de support se sont élevés à 16 Md$ quand les services professionnels et autres revenus représentaient 1,1 Md$, en croissance de 21%. Les liquidités générées par les opérations pour l'exercice 2020 se sont élevées à 4,33 milliards de dollars, soit une augmentation de 27% d'une année à l'autre.

Enfin, le groupe a annoncé l'acquisition de Vlocity, qui fournit des logiciels de cloud computing adaptés aux métiers et construits nativement sur la plateforme Salesforce. Selon les termes de l'accord, l'acquisition s'élève à 1,33 Md$ et devrait être conclue au cours du deuxième trimestre de l'exercice en cours.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité