L'Allemand Allgeier s'attaque au marché français de l'Intégration de S/4HANA

Christian Haller a pris la tête d'Allgeier en France suite au rachat de la société AI2S qu'il a fondée. Crédit photo : D.R.

Christian Haller a pris la tête d'Allgeier en France suite au rachat de la société AI2S qu'il a fondée. Crédit photo : D.R.

Le groupe allemand Allgeier a racheté l'intégrateur SAP alsacien AI2S Consulting pour en faire sa filiale française en juin 2017. Depuis des bureaux supplémentaires ont été ouverts à Paris et l'effectif porté à 30 personnes dans l'Hexagone.

Fondé il y a plus de trente ans, le groupe allemand Allgeier exploite trois grandes divisions générant 580 M€ de chiffre d'affaires et employant 7500 salariés. L'une intervient dans la fourniture de personnels IT en régie, l'autre dans le développement logiciels, et la troisième et plus importante dans l'intégration de logiciels SAP. Depuis juin dernier, cette dernière a étendu sa présence à la France. A cette date, elle a racheté AI2S Consulting, une jeune entreprise pratiquant la même activité, basée à Entzheim, près de Strasbourg. Devenue Allgeier ES France, celle-ci a depuis étendu sa présence dans l'Hexagone en ouvrant des bureaux à Levallois-Perret (92), près du siège de SAP France. « Lorsque j'ai créé AI2S Consulting en décembre 2016, nous étions partenaires d'Allgeier et il était quasiment acquis qu'il nous rachèterait », explique Christian Haller, aujourd'hui président de Allgeier ES France.

40 salariés d'ici fin 2018

A l'heure actuelle, la filiale française dispose d'un effectif d'une trentaine de salariés, dont quatre commerciaux. L'élargissement des équipes chargées du delivery prévu cette année devrait porter le nombre de collaborateurs à une quarantaine d'ici la fin 2018. Comme Allgeier ES en Allemagne, Allgeier ES France se focalise sur l'intégration de SAP S/4HANA, notamment sa version cloud. Un choix fait par le groupe il y a deux alors qu'il était précédemment partenaire de Microsoft. Fort du travail accompli en son temps par AI2S Consulting, Allgeier ES France revendique une vingtaine de clients SAP en France parmi les PME et les entreprises de plus grande taille.

Passer à 7 M€ de chiffre d'affaires en 2018

« Cette année, nous pensons doubler notre chiffre d'affaires dans l'Hexagone et dégager ainsi 7 M€ », indique Christian Haller. Sur ce chemin, la filiale française va devoir faire face à la concurrence d'intégrateurs tels que SOA People, Viseo ou encore Cadexpert, pour ne citer qu'eux. « Notre force par rapport à nos concurrents directs est que nous sommes en mesure de produire tous les services nous-mêmes, du conseil en stratégie IT jusqu'à l'hébergement », argue le président. Ce dernier estime également que le faible turn-over dans les équipes d'Allgeier est un autre avantage concurrentiel sur un marché des PME où les clients souhaitent conserver sur la durée leurs interlocuteurs chez leurs prestataires.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité